SRI-UQAM : Édition du 28 août 2012, no 9, année 2012-2013

Voici le bulletin électronique SRI-UQAM en cours, soit la plus récente édition diffusée en une page.

Appels de propositions
Colloques, conférences, séminaires
Financement
Missions internationales
Recherche et coopération internationale
Sciences humaines et sociales
Appels de propositions
  • Chœur de l’UQAM à l’international

    Le Chœur de l’UQAM, nous informe qu’il reprend ses activités pour la prochaine année.  Sous la direction de son chef attitré, Miklós Takács, le Chœur de l’UQAM a atteint une notoriété internationale et a reçu des invitations prestigieuses pour se produire au Carnegie Hall de New York à cinq reprises et aussi en Autriche, en France, en Hongrie. (source : site web du Chœur)

    Le Chœur est présentement en période de recrutement. Les auditions sur rendez-vous se tiendront les 4, 11 et 18 septembre au bureau du Chœur de l’UQAM, 1440, rue Saint-Denis, Département de musique, Bureau F4285. Envoyez un courriel à philharmontreal@hotmail.com pour prendre rendez-vous.

    Des retrouvailles sont organisées le samedi 15 septembre 2012, à partir de 11 h.  Une fête champêtre va débuter les célébrations du 35e anniversaire du Chœur de l’UQAM. Les anciens et les nouveaux choristes sont invités à se joindre et les amis qui veulent se joindre au Chœur pourront passer l’audition « à la campagne ».

    En 2011-2012, la Société Philharmonique de Montréal présentait, avec le Chœur de l’UQAM et le Chœur de l’Université de Lausanne, la Missa Solemnis de Ludwig Van Beethoven lors de son traditionnel Grand concert du Vendredi saint. La même œuvre était présentée à la Cathédrale de Lausanne (Suisse).

    En vue, un concert de Noël en décembre : La Création(Haydn) et un concert du Vendredi saint, 29 mars 2013, 20 h, Église Saint-Jean-Baptiste, au programme : Le Christ au Mont des Oliviers (Beethoven).  Une tournée est en négociation et est prévue à Vienne et Budapest en 2013.

    Pour plus d’information : philharmontreal@hotmail.com

  • Les journées québécoises de la solidarité internationale : une économie juste au service de l’humain

    L’organisation des journées québécoises de la solidarité internationale invite la population à valoriser une économie juste au service de l’Humain pour sa 16e édition des Journées québécoises de la solidarité internationale. Sous l’égide de l’Association québécoise de la coopération internationale (AQOCI) avec l’appui du ministère des Relations internationales, plusieurs organismes de coopération internationale partout au Québec préparent leur programmation régionale d’activités.

    La 16e édition se tiendra du 7 au 17 novembre 2012.

    Les JQSI sont un rendez-vous annuel conviant les Québécois et Québécoises à plusieurs activités stimulantes qui portent sur les principaux enjeux internationaux ainsi que leurs impacts humains et sociaux. Les Journées offrent aussi de multiples occasions d’engagement citoyen en faveur de la solidarité internationale afin de tisser des liens entre les populations d’ici et d’ailleurs.

    Sur le site des JQSI, on retrouve un test vous permettant de savoir quel citoyen ou quelle citoyenne solidaire vous êtes et les informations pour participer aux journées : activités culturelles, animation - jeunesse, conférences, débats, invités internationaux.

    Pour plus d’information

Colloques, conférences, séminaires
  • Des alternatives économiques pour une économie juste au service de l’humain : Session de formation organisée par l’Association québécoise des organismes de coopération internationale

    L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI) annonce une session de formation intitulée : «Des alternatives économiques pour une économie juste au service de l’humain».  La formation s’adresse aux personnes participant aux  Journées québécoises de la solidarité internationale, dont la thématique cette année est «La valorisation d’une économie juste au service de l’humain».

    La formation a pour but de permettre aux praticiens et praticiennes de l’engagement du public en solidarité internationale de schématiser et de systématiser leurs connaissances sur des questions tels : le commerce équitable, les coopératives, entreprises d'économie sociale, le micro-crédit, les activités génératrices de revenus, la décroissance.

    La personne-ressource sera René Lachapelle, président du Groupe d’économie solidaire du Québec.  Il a représenté cette organisation aux Rencontres internationales de l’économie solidaire depuis Lima (1997) jusqu’au Luxembourg (2009) et dans plusieurs Forums sociaux mondiaux, dont celui de Dakar (2011).

    Cette deuxième session portant sur la thématique des journées québécoises de la solidarité internationale aura lieu le lundi 10 septembre de 9h à 12h, Salle 303, Centre Saint-Pierre, 1212 rue Panet, à Montréal (métro Beaudry).

    La date limite pour s’inscrire est le 4 septembre 2012.

    Pour plus d’information, contactez Katina Binette, Chargée de programmes
    kbinette@aqoci.qc.ca

    Pour des informations concernant l’AQOCI

  • Semaine sur la Chine à l’UQAM

    L’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) de l’UQAM tiendra une semaine sur la Chine du 1er au 5 octobre 2012 à l’UQAM. Des ateliers et tables rondes et des activités culturelles seront présentés.  Cet événement est organisé en collaboration avec l’École de langue de l’UQAM. Voici la programmation révisée.

    Plusieurs conférences seront présentées tout au long de la semaine :

    À Hôtel de Ville :

    Le mardi 2 octobre 2012 de 18 h 30 à 21 h

    Le maire de Montréal accueille l’Ambassadeur de la République populaire de Chine au Canada, avec la présence des gouvernements fédéral et provincial et du recteur de l’Université du Québec à Montréal. (Sur invitation seulement)

    À l’UQAM :

    Le lundi 1er octobre 2012

    • «Vivre la Chine» avec les conférenciers : Louis Dussault, LL.B.conférencier international et ancien chef du protocole de la Ville de Montréal; Travis Joern, directeur de la division du Conseil Canada China Business Council à Montréal; et Sylvain St-Amand, directeur du Service des relations internationales de l'UQAM; concernant les études, les stages, les carrières en Chine et la culture chinoise.

    Le mardi 2 octobre

    • «Relations Canada – Chine» avec les conférenciers : Représentant, Ambassade de Chine; Stéphane Roussel, ENAP; Fred Bild, ancien ambassadeur du Canda en Chine

    Le mercredi 3 octobre :

    • «La Chine et les affaires» : Petit-déjeuner causerie en collaboration avec le Conseil Commercial Canada- Chine (de 7 h 30 à 9 h); 1250, boul. René-Lévesque Ouest, Bureau 2500
      Conférenciers invités : Martin Cauchon, avocat; Heenan Blaikie
    • «Les relations Québec-Chine», avec les conférenciers René Milot, MRI; un représentant du Consulat général de Chine à Montréal; Serge Granger, Université de Sherbrooke
    • «Les échanges Chine Québec : nouvelles perspectives en matière universitaire et toursitique», avec les conférenciers : Paul Arsenault, Co-titulaire, Chaire de tourisme de l’ESG-UQAM; Yves Guay, directeur, service des relations internationales, Université de Montréal; Sylvain St-Amand, directeur, service des relations internationales, UQAM

    Le jeudi 4 octobre :

    • «Chine, Arctique et Plan Nord», atelier avec l’Observatoire de la Chine et l’Observatoire de la politique et la sécurité de l’Arctique. Conférenciers invités : Olivier Bois, MRI; Ting-Sheng Lin, UQAM; Frédéric Lasserre, Université Laval; Stéphane Roussel, ENAP

    Le vendredi 5 octobre :

    • «Le commerce en Chine», Séminaire du Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)
    • «La suite des choses», avec la participation de Zhao Jiangping, consule générale de Chine à Montréal; Patrick Holdish, consul général de Grande Bretagne

    Des représentations de musique chinoise, de danse du Dragon, des démonstrations d’arts martiaux seront diffusées à la Place Pasteur, où se tiendront également des ateliers de calligraphie avec Stephane Yu et des ateliers de peinture avec Tah Zheng Hu.  Consulter l’horaire toute la semaine de 12 h 30 à 14 h 00, à la Place Pasteur.  Un groupe rock chinois sera diffusé le jeudi 4 octobre de 18h30 à 21h00 à la Place Pasteur.

    Pour plus d’information vous pouvez contacter  Lyne Tessier, 514 987-3667 ou ieim@uqam.ca 
    ou consulter le programme au format pdf
    ou consulter le site de l’IEIM

Financement

Missions internationales
  • Mission de l'UQAM en Inde en 2012

    Porte de l’Inde, Mumbai

    Le directeur du Service des relations internationales s’est rendu en Inde du 7 juin au 17 juin 2012 pour développer de nouveaux partenariats universitaires.

    Les professeurs Mathieu Boisvert, professeur au Département de sciences des religions, Yves Jubinville, professeur à l’École supérieure de théâtre et Isabelle Miron, professeur au Département d'études littéraires ont participé à cette mission et à la conférence de l’Institut indo-canadien Shastri à Pondichéry (Puducherry, Pondicherry), Inde. Notons que l’UQAM vient de se joindre cette année même à l’Institut indo-canadien Shastri.

    De gauche à droite : Sylvain St-Amand, directeur du Service des relations internationales de l’UQAM; Christiane Piché, sous-ministre adjointe, Enseignement supérieur et recherche, du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport du Québec; Yves Jubinville, professeur à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM; Dr. Iqbal Singh, lieutenant-gouverneur du territoire de Pondichéry; Mathieu Boisvert, professeur au Département de sciences des religions; et Isabelle Miron, professeur au Département d'études littéraires

    Les représentants de l’UQAM ont assisté à la conférence multidisciplinaire, binationale et bilingue de l’Institut Indo-Canadien Shastri, intitulée « Engager le Canada - Engager l’Inde : Le contexte canadien-français», les 11 et 12 juin, à l’Université de Pondichéry, à Pondichéry, Inde.

    Yves Jubinville, représentant de la Faculté des Arts de l’UQAM, a présenté une communication sur le projet de mettre à la disposition de certaines universités indiennes (Université Madras, Université de Hyderabad, Jawaharlal Nehru University (JNU),…) une banque de données électroniques francophones. Isabelle Miron présentait le poète québécois Jean-Marc Fréchette dont l’œuvre est marquée d’influences indiennes. Mathieu Boisvert soulignait quant à lui les recherches sur l’Inde et les collaborations avec certains départements d’anthropologie/sociologie qui ont pris place au sein de la Faculté des sciences humaines de l’UQAM depuis les 15 dernières années.

    Lors de ce colloque, la délégation de l’UQAM a organisé un déjeuner-causerie auquel ont participé 15 collègues francophones d’universités indiennes. Trois projets sont présentement en chantier : l’élaboration d’une infrastructure d’accueil et d’évaluation pour que certains stages en enseignement puissent se dérouler à Hyderabad, l’accès à une vaste banque de données francophone en ligne pour certaines universités indiennes, et la visite d’une chercheure du SNDT Women’s University de Mumbai, à l’UQAM l’automne prochain.

    Table ronde lors du colloque avec différents professeurs indiens francophones

    Il s’agissait de la première conférence binationale et bilingue de ce genre présentée par l’Institut indo-canadien Shastri. Considérant l’important héritage francophone de Pondichéry et la présence de professeurs francophones de plusieurs universités indiennes, cette conférence avait pour objectifs de

    • Souligner la recherche importante, individuelle et en collaboration, de l’Inde dans divers domaines qui a lieu au Canada, avec un appui spécial des universités francophones et anglophones au Québec;
    • Offrir des occasions de partager les travaux des chercheurs de l’Inde dans le domaine des études franco-canadiennes et d’autres disciplines telles la Science, la Technologie et l’Administration, avec leurs collègues franco-canadiens et autres;
    • Encourager la participation des provinces canadiennes, autres que le Québec, aux études franco-canadiennes;
    • Offrir les occasions de réseautage aux instituts participants du Québec afin d’encourager la collaboration avec les instituts membres de Shastri en Inde.

    (source Institut Shastri )

    Allocution d’ouverture du colloque avec la participation des représentants suivants : la sous-ministre adjointe du MELS du Québec, le chancelier de l’Université de Pondichéry, le lieutenant-gouverneur du district autonome de Pondichéry, le vice-chancelier de l’Université de Pondichéry, le consul du Québec à Mumbai, et un professeur du Département de français de l’Université de Pondichéry.

    Suite à la conférence, le directeur du Service des relations internationales de l’UQAM s’est rendu à Mumbai avec la délégation du Québec, dont madame Christiane Piché, sous-ministre adjointe, Enseignement supérieur et recherche, du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport du Québec. La délégation du Québec a rencontré des partenaires indiens, dont Tata Institute of Social Sciences (TISS), SNDT Women’s University, avec qui l’UQAM a signé une entente de coopération, la Fondation Aga Khan et HR College of Commerce & Economics. Par la suite, le directeur du SRI a aussi rencontré des représentants de l’Université de Mumbai, et de S P Jain School of Global Management.

    Université de Mumbai

    Soulignons que plusieurs professeurs de l'UQAM réalisent des projets et des activités en Inde, et ce, dans différents domaines impliquant la Faculté des sciences humaines, l'École des sciences de la gestion, la Faculté de science politique et de droit et la Faculté des arts : Michel Bédard; Mathieu Boisvert; Dorval Brunelle; Rachel Chagnon; André Dupras; Josette Feral; François Gauthier; Christopher Goscha; Yves Jubinville;Boualem Kadri; Isabelle Miron, Hélène Piquet; Yann Roche; Marie-Andrée Roy; Lori St-Martin; Larry Tremblay.

    Aussi, le Centre de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora, sous la responsabilité de Mathieu Boisvert, a vu le jour, à l'UQAM, en avril 2012 afin de structurer et développer les relations de l’UQAM en Inde, mais également afin de stimuler la recherche sur l’Asie du Sud et sa diaspora – à Montréal ou ailleurs.

    Bollywood et taxi, Mumbai

    Pour plus d’information sur les missions et délégations internationales à l’UQAM

Recherche et coopération internationale
  • Les activités du Centre d’études et de recherche sur le Brésil de l'UQAM (CERB)

    Le Centre d’études et de recherche sur le Brésil (CERB) de l’Université du Québec à Montréal nous informe de quelques activités réalisées et à venir.

    Au mois de juin dernier, le CERB a été reconnu comme «centre institutionnel de recherche à vocation internationale »  par le vice-rectorat à la recherche et à la création de l’UQAM. Cette reconnaissance lui assure un financement de base pour les deux prochaines années, ce qui lui permettra, en partie du moins, de rencontrer sa mission.

    Comme par les années précédentes, le CERB mettra en œuvre une programmation scientifique qui comprend des activités d’échanges académiques, de recherche et de diffusion et transfert de connaissances.  Cette année, il accueillera sept étudiants du Brésil dans le cadre du programme fédéral Futurs leaders des Amériques.

    Stages «Étudiants pour le développement» de l’ACDI, pilotés par le CERB

    À l’automne 2012, trois stagiaires récipiendaires de la bourse «Étudiants pour le développement» du CERB partiront pour le Brésil, où ils prendront part à des stages d’une durée de 90 jours. Le projet  vise à consolider un partenariat et des activités de réseautage qui lient le Centre d’études et de recherches sur le Brésil de l’UQAM et deux unités de recherche de l’Université fédérale Santa (UFSC) au Brésil.

    Il est développé avec deux laboratoires de l’UFSC auxquels seront associés les étudiants de troisième année de baccalauréat et de maîtrise. Depuis plus de 7 ans maintenant, l’UQAM, par le biais du CERB et de professeurs du Département de géographie, a établi des relations académiques et mené des activités scientifiques avec des professeurs de cette université du sud du Brésil. En effet, le professeur Paulo Vieira a fait partie d’un projet de recherche du CERB portant sur le rôle des universités en matière d’innovations sociales et de développement local. De son côté, le professeur Elson Pereira vient tout juste d’arriver à l’UQAM en janvier 2012 pour enseigner au Département de géographie avec la directrice du CERB, également professeure de géographie. Enfin, ces deux professeurs avaient reçu 28 étudiants de l’UQAM à l’été 2010, dans le cadre d’un cours de méthodologie offert par le Département de géographie.

    Deux stagiaires seront affectées au laboratoire Ville et Société de l’Université Fédérale Santa Catarina créé en 2000 et dirigé par le professeur Elson Pereira du Département de géoscience qui développe des projets de recherche sur les politiques publiques appliquées à la planification territoriale. Ses réflexions et ses recherches sont axées sur l’exclusion sociale et les nouvelles méthodologies de planification de la ville. Son objectif est de démocratiser la planification urbaine en misant sur la participation directe des citadins en développant divers outils d’aide à la décision et à la diffusion d’informations. Il agit en encourageant les expériences de consultations publiques, l’initiative populaire au sein des conseils de gestion des services publics et l’économie sociale. Ce laboratoire est en voie de compléter le projet Itapeme, un projet de caractérisation du potentiel que renferme la création d’un nouveau parc urbain, auquel un stagiaire de l’UQAM pourrait être affecté dès 2012. Le laboratoire Ville et Société lance également un nouveau projet de coopération avec trois ONG de la Florianópolis qui vise à faire participer les résidants des favelas bordant le parc, non seulement au processus de planification, mais également à la gestion quotidienne de son fonctionnement et à l’évaluation des retombées.

    Le troisième stagiaire sera affecté à l’Unité de Recherche transdisciplinaire sur l´Environnement et le Développement de l’Université Fédérale de Santa Catarina (NMD-UFSC), mis sur pied en 1997 et dirigé par le professeur Paulo Vieira. Ce laboratoire constitue un espace de promotion des activités intégrées de recherche-action et de formation communautaire mises en place par le programme post-gradué en sociologie politique de l’Université de Santa Catarina et l’Association brésilienne de recherche et d’enseignement en écologie et développement (APED).

    Parallèlement, le CERB reprendra sa programmation régulière avec une série de conférences intitulée : Les midis Brésil brunché.

    Pour suivre les activités du CERB, consultez son site Internet.

     

     

Sciences humaines et sociales
  • Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison du Cégep Marie-Victorin

    Le Cégep Marie-Victorin a procédé en septembre 2011, au lancement de la Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison. Paul Bélanger, professeur au Département d'éducation et formation spécialisées à la Faculté des sciences de l’éducation de l’UQAM est président du comité scientifique international de cette Chaire UNESCO. Il est également membre du Comité directeur de la Chaire.

    Mentionnons que le Cégep Marie-Victorin est le premier Cégep à obtenir la reconnaissance d’une Chaire UNESCO.  Sa mission est  de promouvoir, stimuler et encourager la recherche appliquée liée aux différents aspects de l’éducation en prison et d’intensifier la réflexion et les actions en la matière sur le plan international.

    L’UNESCO souligne les impacts de cette Chaire en mentionnant qu’à court terme (trois ans), les résultats prévus consistent à diffuser sur le site web de la Chaire les recherches déjà réalisées, à déterminer les nouveaux domaines de recherche, à informer les décideurs et les acteurs dans le domaine de l’éducation en prison et à créer une synergie valorisant la qualité des formations et le perfectionnement professionnel des praticiens dans le domaine.  À plus long terme, un objectif important de la Chaire est de chercher à faire connaître les enjeux propres à l’éducation en prison. (source : «Chaires UNESCO au Canada», Commission canadienne pour l'UNESCO)

    Le titulaire de la Chaire est Jean-Pierre Miron et le directeur des opérations Jean-Pierre Simoneau.

    Pour plus d’information

    Pour plus d’information sur les chaires UNESCO dont l’UQAM est l’hôte