Délégation du Japon à l’UQAM

Une délégation de l’Université Rikkyo de Tokyo, Japon est venue rencontrer des représentants de l’Université du Québec à Montréal, le lundi 31 août 2015.

L’objectif de la rencontre était d’explorer les possibilités de collaboration avec ce récent partenaire de l’UQAM. La délégation était formée des membres suivants :

  • Dr Tomoya YOSHIOKA, président
  • Dr Kokkei TO, directeur, Bureau international
  • Monsieur Katsuyoshi KANNO, Bureau international
  • Madame Megumi HIGUCHI, organisation pour les initiations globales
  • Professeur Yoshizumi TOJO, Collège de droit et politiques

La délégation a été accueillie et accompagnée par Sylvain St-Amand, directeur du Service des relations internationales et Misa Hirai, maître de langue japonaise à l’École de langues de l’UQAM, ainsi que par d’autres membres du Service des relations internationales Pierrick Malissard, répondant facultaire de l’École des sciences de la gestion et Catherine Rodriguez, répondante facultaire de la Faculté de science politique et de droit, et de communication.

De gauche à droite : Mme Megumi HIGUCHI, organisation pour les initiations globales, Claude-Yves Charron, directeur de l’IEIM; Alejandro Lorite, vice-doyen à la Faculté de science politique et de droit; Dr Tomoya YOSHIOKA, président de l’Université Rikkyo; Sylvain St-Amand, directeur du Service des relations internationales; Dr Kokkei TO, directeur, Bureau international de l’Université Rikkyo; Professeur Yoshizumi TOJO; Collège de droit et politiques Université Rikkyo; Dominique Charron, conseillère aux relations internationales à la Faculté de science politique et de droit; M. Katsuyoshi KANNO, Bureau international de l’Université Rikkyo; et Misa Hirai, maître de langue japonaise à l’École de langues.

La délégation a rencontré les membres de l’École des sciences de la gestion Benoît Bazoge, vice-doyen à l’international et Benoît Chalifoux; adjoint au vice-doyen à l'international et coordonnateur de programme et aux activités internationales; les membres de la Faculté de science politique et de droit Alejandro Lorite, vice-doyen; Claude-Yves Charron, directeur de l’Institut d’études internationales de Montréal et Dominique Charron, conseillère aux relations internationales; les membres de la Faculté de communication Pierre Bérubé, vice-doyen, Marie-Cécile Guillot, directrice de l’École de langues en plus de Misa Hirai et Claude-Yves Charron également professeur à la Faculté de communication.

De gauche à droite : Mme Megumi HIGUCHI, organisation pour les initiations globales; Benoit Bazoge, vice-doyen à l’international de l’ESG; Dr Tomoya YOSHIOKA, président de l’Université Rikkyo; Sylvain St-Amand, directeur du Service des relations internationales; Benoît Chalifoux, coordonnateur au vice-décanat aux études de l’ESG; Dr Kokkei TO, directeur, Bureau international de l’Université Rikkyo; Professeur Yoshizumi TOJO, Collège de droit et politiques Université Rikkyo; M. Katsuyoshi KANNO, Bureau international de l’Université Rikkyo; et Misa Hirai, maître de langue japonaise à l’École de langues.

L’UQAM a conclu des ententes en 2014 avec l’Université Rikkyo; une entente-cadre, une entente d’échange étudiant bilatérale dans tous les domaines d’intérêts communs et plus récemment, une entente d’échange étudiant bilatérale ESG. L’Université Rikkyo a plusieurs champs recherche d’intérêt commun avec l’UQAM, notamment en science politique et de droit et en communication.

  • Entre autres en communication, le professeur Claude-Yves Charron supervise un projet d’étude comparée des crises suscitées par les catastrophes naturelles aux États-Unis (Ouragan Katrina dévasté la région de La Nouvelle-Orléans aux États-Unis en 2005) et au Japon (séisme et tsunami en 2011, de la côte Pacifique du Tōhoku et l’accident nucléaire de Fukushima. Des échanges avec les chercheurs japonais sont possibles.
  • Également, l’Université de Rikkyo offre plusieurs cours de langue seconde ou étrangère, dont le français (anglais, allemand, français, espagnol, chinois, koréen), des possibilités de développements pour l’École des langues de l’UQAM et l’enseignement du français sont possibles.
  • L’Université Rikkyo a le plus ancien Département de tourisme du Japon, possibilités pour le Département d’études urbaines et touristiques de l’UQAM de développer des liens de recherche.

Les échanges ont porté notamment sur les aspects linguistiques des collaborations, l’importance d’apprendre une autre langue en partage, en plus de la langue commune qui est l’anglais. Soulignons que le président de l’Université Rikkyo est un chercheur qui a étudié en France et s’exprime parfaitement en français.

Ces rencontres ont été concluantes et auront des suites concernant les échanges étudiants. On a lancé des pistes de recherche intéressantes et de développement pour la mobilité étudiante de l’École des sciences de la gestion. L’ESG a comme seul partenaire japonais l’Université Rikkyo. La rencontre a été importante pour l’ESG, elle a permis de mieux comprendre leurs programmes et leurs mécanismes de coopération. Les perspectives sont de très bon augure pour ce nouveau partenariat de l’UQAM au Japon.

De gauche à droite : Madame Megumi HIGUCHI, organisation pour les initiations globales; Claude-Yves Charron, directeur de l’IEIM; M. Katsuyoshi KANNO, Bureau international de l’Université Rikkyo; Marie-Cécile Guillot, directrice de l’École de langues; Dr Tomoya YOSHIOKA, président de l’Université Rikkyo; Pierre Bérubé, vice-doyen aux études et professeur au Département de communication sociale et publique de l’UQAM; Dr Kokkei TO, directeur, Bureau international de l’Université Rikkyo; Sylvain St-Amand, directeur du Service des relations internationales; Gaby Hsab, professeur au Département de communication sociale et publique de l’UQAM; Kokou Edem Christian Agbobli, professeur au Département de communication sociale et publique; et Misa Hirai, maître de langue japonaise à l’École de langues.

Pour plus d'information sur les délégations et les missions au Japon

Date de publication : 15 septembre 2015

Retour vers le bulletin de cette nouvelle