Quelques projets de recherche et de coopération internationale de l’UQAM en 2012-2013 (deuxième partie)

Au cours de l’année 2012-2013, plusieurs professeurs et équipes de l’UQAM ont réalisé des projets de recherche et coopération internationale en Asie.  Voici quelques informations concernant les projets en Asie et certaines activités internationales du Département de géographie de la Faculté des sciences humaines de l'UQAM.

Région Asie

Concernant les projets de recherche et de coopération internationale de l’UQAM en Asie, le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) a financé un projet de colloque et conférence de la Faculté de communication.  Le Ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur (MRIFCE) a financé les projets de coopération de l’École des sciences de la gestion et de la Faculté des sciences humaines.

Projets de recherche et de coopération internationale de l’UQAM en géographie

À titre d'exemple, parmi les nombreux projets et activités à caractère international des professeures et professeurs du Département de géographie de la Faculté des sciences humaines de l'UQAM, le professeur Yann Roche nous informe de ses projets de recherche et de coopération internationale en cours qui se déroulent selon deux axes : celui de l’Asie du Sud-Est et celui de la formation à distance en SIG (systèmes d’information géographique).

Il est  membre actif du Centre interuniversitairede recherche en tourisme (CIRT)), du Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) et de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques.  L’UQAM collabore à plusieurs projets en Asie du Sud-Est par son entremise.

Axe : Asie du Sud-Est

Un projet de coopération «Formation bilingue en géomatique appliquée aux risques et à l'environnement» a été financé par le ministère des Relations internationales dans le cadre de la XIIe Commission de coopération Québec-Vietnam.  Ce projet s’est déroulé à compter de mai 2011 et vient de se terminer en  2013.

Collaboration entre  l’UQAM et l'Université Nationale des Sciences Sociales et humaines de Ho Chi Minh-Ville pour la réalisation du projet de coopération «Formation bilingue en géomatique appliquée aux risques et à l'environnement». Photo : UNSS.

Réalisé en collaboration avec l'Université Nationale des Sciences Sociales et humaines de Ho Chi Minh-Ville, et impliquant deux professeurs du Département de  géographie de l’UQAM : Yann Roche et  Daniel Germain, ainsi qu’un doctorant, M. Luong Anh Tuan, lui aussi de l’UQAM, ce projet de formation bilingue en SIG appliquée à l'environnement et aux ressources naturelles a permis de renforcer la collaboration déjà existante entre les partenaires québécois et vietnamiens; d’appliquer, d’adapter des formations au contexte vietnamien, de les orienter vers le milieu opérationnel; et, finalement, de développer des réseautages.  Le domaine de la gestion des risques naturels est fondamental au Vietnam depuis les origines du pays et il est encore plus pertinent dans le contexte des changements climatiques. 

M. Luong Anh Tuan, de l’UQAM, s’adressant à des participants à la Formation bilingue en SIG appliquée à l'environnement et aux ressources naturelles. Photo :Yann Roche.

Parallèlement, l’UQAM collabore avec plusieurs universités françaises et vietnamiennes, dont l'Université Van Lang de Ho Chi Minh-Ville, au sein du pôle géographie et sciences du tourisme de l'Agence universitaire de la francophonie (AUF) en Asie-Pacifique.  Le professeur Roche y participe en tant que responsable de l’UQAM.  À ce titre, il a pu participer au Colloque sur le tourisme et les communautés, tenu dans la province de Binh Tuan, au Vietnam en 2011.

 Participation du professeur Yann Roche au Colloque sur le tourisme et les communautés, tenu dans la province de Binh Tuan, au Vietnam. Photo :  Université Van Lang, 2011.

Également à ce titre, il a participé au Colloque sur l'excellence des destinations touristiques, à Jinan, province du Shandong en Chine, sous l'égide du Centre interuniversitaire de recherche en tourisme (CIRT)).

Participation du professeur Roche et de plusieurs collègues et étudiants du Département d’études urbaines et touristiques au Colloque sur l'excellence des destinations touristiques, à Jinan, province du Shandong en Chine.  Photo : Université du Shandong.

L’UQAM collabore aussi au projet ASBIOM (Analyse spatiale de la biomasse des mangroves) du delta du Fleuve Rouge au Vietnam, qui se déroule en collaboration avec l'Université Nationale du Vietnam, plus précisément l'ICARGC (International Center for Advanced Research on Global Change) du professeur Pham Van Cu, projet financé par l’AUF.

Il s’agit d’analyser l’évolution des mangroves dans plusieurs sites du delta du Fleuve Rouge, afin d’en évaluer les variations spatiales sous les différentes pressions anthropiques auxquelles elles sont soumises, mais aussi de mettre l’accent plus spécifiquement sur la biomasse de ces mangroves. Le mémoire de maîtrise de M. Pierre Taillardat, réalisé à l’UQAM sous la supervision de Yann Roche, s’insère dans ce projet.

Collaboration de l’UQAM et de l'Université Nationale du Vietnam  pour l’élaboration du projet d’analyse spatiale de la biomasse des mangroves du delta du Fleuve Rouge au Vietnam. Photo : Yann Roche, 2011.

Également, plusieurs collaborations de l’UQAM ont eu lieu au Laos avec Laos Mood Travel, sur l'écotourisme dans ce pays.

Axe Formation à distance en SIG (système d’information géographique)

L’UQAM a collaboré avec l'Université de Rennes 2 en France, notamment via le projet de cours de SIG dans le cadre du programme ENVAM (Environnement et aménagement). Ce module vise à fournir un ensemble de connaissances théoriques et les bases pratiques concernant les systèmes d’information géographique (SIG) et leur mise en œuvre dans diverses applications environnementales.  Les professeurs Yann Roche et Yves Baudoin du Département de géographie de l’UQAM ont participé à ce projet.

D’autres projets sont à prévoir, sous l'égide de l'UQ – Université du Québec, pour développer la formation à distance.


Activités internationales au Département de géographie de l’UQAM

Autres collaborations entre établissements d’enseignement

De nombreux professeurs du Département de géographie participent à des projets et à des colloques dans le monde entier, par exemple aux Entretiens Jacques Cartier de Lyon, en décembre 2013, auxquels ont participé les géographes Mario Bédard, Juan-Luis Klein et Catherine Trudelle.

Mentionnons que le Département de géographie de l’UQAM a collaboré au cours des dernières années avec plusieurs universités en Europe et en Amérique latine.

En Europe avec l’Université Nice Sophia Antipolis, avec l’Université Aix-Marseille 1 – Provence, avec l’École normale supérieure Lyon, et avec l’Université Lyon 2 (Lumière) et l’Université de Rennes  2 en France, avec Université des sciences et de la technologie Houari Boumediene en Algérie, avec Universitat de les Illes Balears en Espagne. 

En Amérique latine avec : Universidad Nacional de Cuyo en Argentine et l’Université d'État d'Haïti, Universidad Agraria de la Habana à Cuba, Universidad de Chile au Chili, Universidade Federal do Rio de Janeiro et Universidade do Extremo Sul Catarinense (UNESC) au Brésil, Instituto Politécnico Nacional (IPN) au Mexique.

Mobilité internationale des étudiants

Selon les statistiques de 2013 :

Depuis 2001, 156 étudiants étrangers ont suivi un programme d’études de l’UQAM en géographie.  Ils sont en provenance de 28 pays, principalement de la France, d’Algérie, de Tunisie du Sénégal, de Côte D’Ivoire, de Guinée, du Niger, de la Colombie, d’Haïti, Brésil.

Depuis 2005, plus de 90 étudiants étrangers ont réalisé un échange étudiant dans le cadre d’un programme d’études au Baccalauréat ou à la Maîtrise en géographie à l’UQAM.  Ils sont en provenance par ordre d’importance des pays suivants :  France, Suisse, Argentine, Allemagne
Royaume-Uni.

Plus de 80 étudiants de l’UQAM ont réalisé un projet de mobilité internationale dans le cadre du Baccalauréat et de la Maîtrise en géographie, et aux Doctorats en études urbaines et en sciences de l’environnement doctorats pluridisciplinaires dans lesquels des professeurs du Département de géographie interviennent.   Les étudiants ont pu réaliser leurs séjours d’études ou de recherche dans 27 pays, dont principalement en France, au Brésil, en Argentine, au Burkina Faso, en Espagne, au Mexique, en Allemagne, au Chili, aux États-Unis, au Laos et en Suisse.

Internationalisation de la formation à l’UQAM

Le Département de géographie offre aux étudiants intéressés à la dimension internationale, plusieurs cours qui permettent d’appréhender de manière plus complète les différents événements qui se déroulent sur la scène internationale. Au premier cycle, après une première année consacrée aux cours obligatoires du tronc commun, il est possible de choisir les cours de la trajectoire en développement international, qui donne une coloration internationale au baccalauréat.  Un certificat en géographie internationale offre une alternative plus courte au baccalauréat, toujours axé vers l’international.

En fin de baccalauréat, les cours obligatoires GEO4005 et GEO5005, débouchent sur un stage à l’international, dans un pays identifié lors de la première année, tandis que le cours GEO6200 Grands projets urbains couvre très souvent des exemples et des visites à l’étranger.

Ainsi, une cinquantaine d’étudiants par année ont pu participer à ces cours.  Le cours Méthodologie III – Stage d’intégration, qui inclut une semaine de stage à l’étranger,  a été offert à Nice en 2013, à Hawaï en 2012 et en Roumanie en 2011. Les prochaines destinations prévues sont Clermont-Ferrand en 2014, Hawaï en 2015, la Roumanie en 2016 et Valence (Espagne) en 2017. Le cours Grands projets urbains : analyse critique et intervention a été offert à Chicago en 2013, à San Francisco en 2012 et en 2011.

Pour plus d’information

Groupe des étudiants du cours GEO5005 à Nice, en mai 2013. Photo : Yann Roche, 2013.

Groupes de recherche

Le Département de géographie compte également 10 groupes de recherche dynamiques qui allient les expertises de professeurs du Département à celle d’autres départements, facultés, universités.

Pour plus d’information

Date de publication : 27 janvier 2014

Retour vers le bulletin de cette nouvelle