Missions et délégations au Brésil

2016

Missions au Brésil en mars et avril 2016

Fortaleza, Brésil.

La conseillère aux partenariats et au développement international Catherine Rodriguez et le conseiller à la mobilité internationale étudiante Francis Brown du Service des relations internationales de l'UQAM ont participé à une mission au Brésil du 16 au 20 avril 2016.

Conférence FAUBAI 2016. Francis Brown de l'UQAM présente la Conférence des Amériques sur l'éducation internationale qui aura lieu à Montréal en 2017. 

La Conférence FAUBAI - Fórum de assessorias das universidades brasileiras para assuntos internacionais 2016 a eu lieu entre le 16 et le 20 avril dans la ville de Fortaleza, et avait pour thème central «La responsabilité sociale dans l'internationalisation de l'enseignement supérieur».

Panel de clôture de la Conférence FAUBAI 2016.

En mars, Catherine Rodriguez, conseillère aux partenariats et au développement international, a pris part à Rio de Janeiro et à Brasilia à certaines des activités de la mission « Étudier en / le français au Canada », organisée par l’Ambassade et les Consulats du Canada au Brésil.

Rencontre à l’ Instituto de Comunicação e Informação Científica e Tecnológica em Saúde - ICICT de la Fiocruz à Rio de Janeiro. Personnes présentes: vice-directeur Recherche et enseignement, Josué Laguardia; coordonnateur du Laboratoire Communication et santé, Wilson Borges; coordonnateur des études de cycles supérieurs en Communication et santé, Igor Sacramento; et les chercheures Katia Lerner et Mariella de Oliveira-Costa; UQAM, Catherine Rodriguez.
Photo : ICICT

À São Paulo, elle aussi a participé au Deuxième Forum Canada-Brésil sur l’éducation, les langues et la main-d’oeuvre, un dialogue bilatéral trilingue visant à permettre à des spécialistes de l’éducation internationale, des experts en formation linguistique, des décideurs de haut rang et des dirigeants de l’industrie de discuter des besoins des systèmes d’enseignement supérieur ainsi que des marchés du travail du Brésil et du Canada en matière d’internationalisation.

Présentation à l'Universidade Federal Fluminense de Catherine Rodriguez.

Elle en a également profité pour visiter des partenaires actuels et futurs à Rio de Janeiro, Brasilia et São Paulo, et pour rencontrer des membres du corps consulaire et de l’ambassade du Canada au Brésil.

Rencontre avec Idiomas sem Fronteiras à Brasilia.

L'UQAM est intéressée à renforcer ses relations avec des partenaires universitaires au Brésil et espère que sa participation à ces missions au Brésil en 2016 permettra de développer davantage ses activités avec les universités brésiliennes. En particulier, l'UQAM vise à accroître la diversité de ses échanges avec d'autres institutions, les échanges d'étudiants, et à promouvoir sa capacité de recherche.

Photo : Catherine Rodriguez


2015

Délégation de recteurs d’établissements du Brésil à l’UQAM, juin 2015

Lundi 15 juin 2015, l’Université du Québec à Montréal a reçu une délégation de recteurs et représentants de dix-sept établissements membres de l’Association brésilienne des recteurs d’universités d’État et d’universités municipales (ABRUEM).

C’est à l’invitation de l’UQAM et d'Universités Canada (auparavant AUCC) que cette délégation est venue participer à une table ronde qui a réuni des recteurs du réseau de l’Université du Québec (UQ) et de la délégation de l’ABRUEM. L’événement s’est tenu le 15 juin 2015, sur le campus de l’UQAM et avait pour objectif d’établir de nouveaux partenariats qui favoriseront les échanges interuniversitaires, la recherche collaborative et les projets conjoints.

Délégation de recteurs et représentants d’une dizaine d’établissements membres de l’Association brésilienne des recteurs d’universités d’État et d’universités municipales (ABRUEM).

En plus du Secrétaire général de l’ABRUEM, les représentants des dix-sept établissements suivants ont participé à la journée et à la tournée :

  • Université d’état de Santa Cruz
  • Université d’État du Santa Catarina (UDESC)
  • Université d’État du Minas Gerais (UEMG)
  • Universidade Estadual do Ceará (UECE)
  • Centre universitaire des facultés d’éducation associées (UNIFAE)
  • Université d’état du Goiás (UEG)
  • Université d’état de l’Alagoas (UNEAL)
  • Université de l’État du Pará (UEPA)
  • Université d’État de São Paulo (UNESP)
  • Centre universitaire des facultés d’enseignement (UNIFAE)
  • Université de l’État de l’Amapá (UEAP)
  • Université d’État de Maringá (UEM)
  • Universidade Estadual de Campinas (Unicamp)
  • Université du Pernambuco
  • Université d’état des sciences de la santé de l’Alagoas
  • Université d’État du sud-est de Bahia (UESB)
  • Université de Rio Verde (UniRV)

En effet, la délégation est de plus venue au Québec dans le cadre d’une tournée canadienne organisée par Universités Canada.  La tournée va se poursuivre après Montréal, à Ottawa, Toronto, Calgary et Vancouver. La rencontre de lundi était la première activité de la tournée.

Cette mission est considérée comme la première visite officielle au Canada depuis la venue des recteurs canadiens au Brésil en 2012.

À l’UQAM, également, la délégation a pu rencontrer plusieurs représentants et visiter plusieurs lieux d’importance sur son campus :

  • Présentation de Éric Duchemin, représentant du Collectif de recherche en aménagement paysager et agriculture urbaine durable(CRAPAUD), pour expliquer le projet des jardins et ruches de l’UQAM et observation du rucher collectif UQAM
  • Présentation de Yvon Fauvel, administrateur délégué de l’École supérieure de mode et visite du Pavillon de Mode.
  • Accueil de Börkur Bergmann, directeur du Centre de design, et visite du pavillon.
  • Visite guidée sur l’architecture et l’histoire des pavillons DS, R et J par le niveau métro avec Pierro Facchin, technicien en aménagement.

Présentation de Éric Duchemin, représentant du Collectif de recherche en aménagement paysager et agriculture urbaine durable (CRAPAUD).

Présentation de Yvon Fauvel, administrateur délégué de l’École supérieure de mode et visite du Pavillon de Mode

Les discussions ont été animées et en conclusion ont eu pour effet de convier les recteurs québécois et brésiliens à identifier une liste de sujets qui pourraient être discutés par la suite à un événement à l'Université d’État de São Paulo (UNESP)  dans le courant de l’année prochaine.  Cette rencontre très amicale va probablement donner lieu également à d’éventuels projets de collaboration et de recherche sur des questions qui restent à définir dans les ateliers qui vont s’organiser au Brésil, à l’UNESP.

Table ronde avec les recteurs du réseau de l’Université du Québec (UQ) et de la délégation de l’ABRUEM.

Un des sujets qui a touché les recteurs brésiliens par exemple est celui de la prévention du suicide.  Ils ont vu que le Congrès mondial de l’Association internationale pour la prévention du suicide avait lieu à l’UQAM du 16 au 20 juin.  C’était le genre de sujet qui les a beaucoup intéressés.

David Barnard, président d'Universités Canada et recteur de l’Université du Manitoba et Paul Davidson, directeur général étaient présents et ont accompagné le groupe. Sylvain St-Amand, directeur et Catherine Rodriguez, conseillère aux partenariats et au développement international du Service des relations internationales de l’UQAM ont animé et accompagné le groupe dans ses activités de la journée à l’UQAM.

Photos : Catherine Rodriguez

Pour consulter la liste des participants à la Mission des recteurs des établissements membres de l’ABRUEM au Canada – 2015


Étudiants brésiliens à l’UQAM, 2015

Deux étudiants brésiliens à l’Université du Québec à Montréal ont participé à un reportage, d’intérêt général et de grande audience, qui a été diffusé au Brésil, le vendredi 5 juin 2015, concernant les études de Brésiliens au Canada.

Les deux étudiants de l’UQAM qui y ont contribué sont les suivants :

  • Clarissa De Souza Borba, étudiante en échange à l’UQAM à l’hiver 2015, au Baccalauréat en droit international et relations internationales, récipiendaire d’une bourse du Programme des futurs leaders dans les Amériques (PFLA);
  • Pedro Henrique Pereira Braga, doctorant en biologie à l’UQAM depuis l’automne 2014, boursier du programme brésilien Science sans frontières

C’est avec grand plaisir que des membres du Service des relations internationales ont accompagné les étudiants et collaboré avec le journaliste brésilien pour documenter et faciliter leur participation à cette entrevue.  Catherine Rodriguez, responsable de la région des Amériques au Service des relations internationales de l’UQAM a pu représenter l’UQAM aux différentes étapes de collaboration.

Le reportage présente un bref survol des études de Brésiliens au Canada, différents lieux et paysages du Québec et de l’Ontario.

Pour visionner le reportage intitulé «Quebrando o gelo : brasileiros invadem o Canadá», du Jornal da Record. :  http://noticias.r7.com/jornal-da-record/videos/quebrando-o-gelo-brasileiros-invadem-o-canada-06062015

(Prévoir un délai de chargement, ou l’usage d’un autre navigateur, si le premier n’affiche pas l’émission)

L’étudiante brésilienne à l’UQAM,  Clarissa De Souza Borba, originaire de Belo Horizonte, Minas Gerais, avec l’animateur du Jornal da Record près du Pavillon des sciences de l’UQAM
Photo : Jornal da Record

Descriptif du reportage «Quebrando o gelo : brasileiros invadem o Canadá» du Jornal da Record

«De acordo com o consulado brasileiro, pelo menos 30 mil brasileiros estudaram no Canadá em 2014. Além da qualidade de vida, programas de recrutamento para mestrandos e doutorandos atraem os estudantes. Apesar do frio, muitos encaram os desafios e encontram até um jeitinho bem diferente de quebrar o gelo e matar a saudade da terra natal. Veja na reportagem.»

[Selon le consulat brésilien, au moins 30 000 Brésiliens ont étudié au Canada en 2014. En plus de la qualité de vie, les programmes de recrutement pour les étudiants de maîtrise et de doctorat ont attiré les étudiants. Malgré le froid, plusieurs font face à des défis et ont même trouvé une façon de briser la glace et de tuer la nostalgie de la terre natale. Voyez cela dans le reportage.]


L’étudiant brésilien à l’UQAM, Pedro Henrique Pereira Braga, originaire de Goiânia, Goiás.
Photo : Jornal da Record


Mission de l’UQAM au Brésil, avril 2015

Une délégation de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) s’est rendue au Brésil, à Cuiabá, en avril 2015, afin de participer au Forum de l’Association brésilienne pour l’éducation internationale (FAUBAI - Fórum de assessorias das universidades brasileiras para assuntos internacionais), ainsi qu’en vue de renforcer des partenariats à Rio de Janeiro et à Brasília.

Brasília 2015
Photo : Catherine Rodriguez

La délégation de l’UQAM était composée de Sylvain St-Amand, directeur du Service des relations internationales et de Catherine Rodriguez, conseillère aux partenariats et au développement international et responsable de la région des Amériques au SRI.

La mission a débuté par une rencontre au Consulat général du Canada de Rio de Janeiro avec Cynthia Bernier, Consule et gestionnaire du programme commercial, pour des échanges d’information.  Le Consulat s’est montré enthousiaste par la diffusion au Brésil du projet d’exposition de «L’école de la montagne rouge», une initiative d’étudiants de l’UQAM. Ils ont proposé une approche esthétique différente et originale du Printemps québécois en 2012.    Également, le Consulat a évoqué la possibilité d’organiser des activités portant sur l’éducation supérieure en français au Canada, en marge des activités de  la Semaine de la francophonie, en mars 2016.

Extrait de l’exposition de l’École de la montagne rouge Photo : l’École de la montagne rouge (ÉDLMR)

Ensuite, la délégation a rendu visite à l’Université fédérale de Rio de Janeiro (UFRJ).  L’UQAM y a rencontré des représentants du Forum Science et Culture, en vue de discuter de l’avenant culturel qui sera mis en place entre les deux institutions universitaires et qui permettra notamment l’échange d’initiatives culturelles. C’est dans ce cadre que sera présentée l’exposition de l’École de la montagne rouge à l’UFRJ en 2015. De plus, on a aussi mentionné la possibilité d’une collaboration UFRJ-UQAM pour la présentation d’un festival de films LGBT. 

L’UFRJ coordonnera, notamment avec plusieurs autres universités de l’État de Rio de Janeiro, un Festival culturel interuniversitaire et dont la programmation s’insérera à l'intérieur des célébrations du 450e anniversaire de la fondation de la ville de Rio de Janeiro. 

De gauche à droite : Fernando Alvares Salis, professeur à la Faculté de communication de l’UFRJ et responsable de la Direction de communication du Forum Science et Culture, Waldelice Souza, productrice culturelle au Forum Science et Culture, Catherine Rodriguez et Caio César Loures, assistant technique.
Photo : Sylvain St-Amand

Par la suite, la délégation a rencontré des représentantes du Département de soins infirmiers en santé publique et de l’Institut des études en santé collective (IESC) de l’UFRJ qui travaillent en collaboration avec Angelo Soares, professeur à l’ESG, dans le domaine de la santé au travail. D’autres domaines d’intérêt ont été identifiés lors de la rencontre comme le vieillissement, la prévention de la violence, la santé des femmes, la bioéthique, l’éthique appliquée et l’éthique environnementale.

De gauche à droite : Luciene Lacerda, Marisa Palacios, Tânia Cristina Franco Santos, Regina Célia Gollner Zeitoune et Catherine Rodriguez.
Photo : Sylvain St-Amand

À Brasília, la délégation de l’UQAM a rencontré l’ambassadeur du Canada, M. Jamal Khokhar qui s’est montré très intéressé par les activités de l’UQAM au Brésil.

Séance de signature d'une entente internationale avec le recteur de l'Université de Brasília, M. Ivan Marques de Toledo Camargo.
Photo : FAUBAI

Ensuite la délégation de l’UQAM a rencontré Fabio Pereira, professeur à la Faculté de communication de l’Université de Brasília, dont les recherches, en collaboration avec Julian Durazo Herrmann, professeur et directeur du Département de science politique de l’UQAM, portent sur les relations entre médias et politique. Dans le cadre de leur collaboration, une entente d’échanges étudiants s’est conclue et la rencontre avec le recteur de l’UnB, Ivan Marques de Toledo Camargo, fut l’occasion de signer cette entente. Soulignons que Fabio Pereira sera à l’UQAM en juin dans le cadre du Colloque annuel du Département de science politique et que Julian Durazo Herrmann passera six mois à l’UnB à partir de juillet 2015.

Article Figures de l'intellectuel : Fabio Pereira s'intéresse au rôle de l'intellectuel et à ses rapports avec les médias. Dans Actualités UQAM)

Fabio Fereira et Sylvain St-Amand à l'Université de Brasília.
Photo : Catherine Rodriguez

La délégation a rencontré également d’autres collègues en communication. Gaëtan Tremblay, professeur associé de l’École des médias de l’UQAM était également présent à l’Université de Brasilia afin de participer à un cycle de débats sur la thématique des sociétés du savoir qui est organisé de façon tripartite entre le Brésil, l’Équateur et le Canada. Il est prévu qu’un deuxième cycle de débats ait lieu à Montréal en juillet. De plus, la délégation de l’UQAM a rencontré des représentantes de la Faculté de santé de l’Université de Brasilia, dont Ana Valeria Machado Mendonça, concernant la collaboration de recherche en santé avec la professeure Lise Renaud, du Département de communication sociale et publique et vice-doyenne à la recherche de la Faculté de communication. 

De gauche à droite : Catherine Rodriguez, Fabio Pereira, Luiz Martino, Gaëtan Tremblay.
Photo : Sylvain St-Amand

Conférence 2015 FAUBAI

Sous le thème «La création de partenariats durables grâce à une internationalisation équitable», la Conférence 2015 FAUBAI s’est tenue à Cuiabá, Mato Grosso, au cœur du Brésil, dans la région du Pantanal, du 25 au 29 avril 2015, et a rassemblé plus de 400 représentants du Brésil et des établissements d’enseignement supérieur étrangers.  La conférence comprenait des sessions, des ateliers, et plusieurs occasions de réseautage. 

Pour débuter, l’Agence universitaire de la francophonie a organisé un atelier concernant un modèle de mobilité trilatérale. Une délégation de 12 universités africaines francophones du Sud  (Algérie, Burundi, Cameroun, Liban, Madagascar, Maroc, Maurice, Sénégal, Tunisie) est venue pour avoir une discussion avec les Brésiliens, les Français, les Belges et l’UQAM sur ce modèle trilatéral de mobilité de chercheurs.

Plénière d’ouverture de la FAUBAI 2015.
Photo : Sylvain St-Amand

Dans le cadre des sessions parallèles de la Conférence FAUBAI, le directeur du SRI fut invité à présider un panel sur l’internationalisation dans les instituts d’enseignement supérieur fédéraux du Brésil. Les délégués de l’UQAM ont également présenté une communication portant sur l’évolution du mandat des bureaux de relations internationales universitaires. 

Catherine Rodriguez et Sylvain St-Amand ont présenté une communication portant sur l'évolution du mandat des bureaux de relations internationales universitaires.
Photo : FAUBAI

La présence de l’UQAM à l’événement du FAUBAI a de plus permis des rencontres avec plusieurs universités brésiliennes et avec des représentants d’organismes et de fondations œuvrant en éducation supérieure.

Au terme de cette mission, le SRI est à considérer de nouveaux mécanismes afin de faciliter la mobilité des professeurs de l’UQAM au Brésil et de ceux du Brésil vers l’UQAM.


Délégation de l'Université de Brasília à l'UQAM, novembre 2014

Lundi 17 novembre 2014, l’UQAM a reçu une délégation de l’Université de Brasília pour développer davantage un projet d’échanges en communication et en santé.

L’Université du Québec à Montréal a reçu la visite d’une délégation de l’Université du Brésil (Universidade de Brasília (UnB)) pour développer davantage un projet d’échanges en communication et en santé.

La délégation était composée de Prof. Dre. Maria Fá De Sousa,  directrice de la Faculté des sciences de la santé à l’Université de Brasília; et Prof. Dre. Ana Valéria M. Mendonça, coordonnatrice du Centre d’études de la santé publique (Núcleo de Estudios em Saûde Pública (NESP))  et du Centre d’études avancées multidisciplinaires (CEAM).

Elles étaient accompagnées de Fernando P. Cupertino de Barros MD, Msc, Ma, de la Faculté de médecine à l’Université fédérale de Goiás (Universidade Federal de Goiás) et conseiller au Comité exécutif et Conseil d'administration de la Conférence luso-francophone de la santé (COLUFRAS). Soulignons qu’il a été nommé Chevalier de l’Ordre national du Québec en 2014 pour les ponts qu’il a jetés entre son pays et le Québec dans l’univers de la santé, et parce qu’il a permis de faire connaître, auprès des décideurs et des experts de la santé publique du Brésil, les avancées accomplies au Québec en divers domaines comme l’organisation et la gestion des soins, la réadaptation physique ou encore la protection de la jeunesse et la création de l’ONG internationale la Conférence luso-francophone de la santé (COLUFRAS), en 2007, dont le siège social est à Montréal.

De gauche à droite : Sylvain St-Amand, directeur du SRI à l’UQAM; Lise Renaud, Vice-doyenne à la recherche à la Faculté de communication, impliquée dans les domaines de la promotion de la santé et des jeunes; Prof. Dre. Maria Fá De Sousa, directrice à la Faculté des sciences de la santé de l’Université de Brasília ; Prof. Dre. Ana Valéria M. Mendonça, coordonnatrice du Centre d’études de la santé publique (Núcleo de Estudios em Saûde Pública (NESP) de l’UnB; Catherine Rodriguez, conseillère aux partenariats et développement international au SRI et Fernando P. Cupertino de Barros MD, Msc, Ma, de la Faculté de médecine à l’Université fédérale de Goiás et conseiller à la COLUFRAS.

Lise Renaud est professeure titulaire au Département de communication sociale et publique; et fondatrice du Centre de recherche sur la communication et la santé de l’UQAM - ComSanté.  Elle est membre de nombreux comités et entretient des liens avec divers acteurs de la santé au Québec et à l’international.

L’UQAM et l’Université de Brasília ont déjà signé une entente-cadre et d’échanges étudiants pour la période 2012-2017 et s’apprêtent à signer une convention d’application sur ces ententes pour le domaine et le projet de communication et santé plus spécifiquement.


2014 

Visite d'un représentant de l'Université fédérale de Rio de Janeiro du Brésil, en juin 2014

Le responsable des communications du Forum sur la science et la culture de l’Université fédérale de Rio de Janeiro (UFRJ), professeur Fernando Salis, était en visite à l’Université du Québec à Montréal, du 16 au 26 juin 2014. Le Forum sur la Science et la culture promeut et coordonne les activités culturelles et artistiques au sein de l’université brésilienne. La visite avait pour but de renforcer les liens avec l’UQAM par la création d’un avenant culturel et artistique à l’entente-cadre déjà existante entre l’UFRJ et l’UQAM.

La visite de M. Salis faisait suite à celle du président du Forum, professeur Carlos Vainer, qui a rencontré plusieurs représentants de départements et centres de recherche de l’UQAM en avril dernier, lors de sa venue à Montréal. M. Salis a pu poursuivre les démarches déjà entreprises par M. Vainer en rencontrant des professeurs des programmes de danse, de muséologie, de design et de communication. Il a également visité la Galerie de l’UQAM, le centre de recherche ComSanté, l’École des médias, les installations du Département de danse, le Centre de Design, le Carrefour technopédagogique et la Radio étudiante CHOQ, pour jeter les bases de projets d’échange et de collaborations de natures diverses. Le passage de M. Salis à l’UQAM s’est conclu par la visite de la doyenne de la Faculté des Arts, Mme Louise Poissant, afin de discuter des modalités et des priorités du futur accord culturel et artistique entre l’UQAM et l’UFRJ.

De gauche à droite : Fernando Salis, responsable des communications du Forum sur la science et la culture de l’Université fédérale de Rio de Janeiro (UFRJ), Louise Poissant, doyenne de la Faculté des arts de l'UQAM et Sylvain St-Amand, directeur SRI-UQAM. Photo : UQAM

 


Mission de l’UQAM au Brésil, avril 2014

 

Une délégation de l’UQAM s’est rendue au Brésil pour participer au Forum de l’Association des relations internationales des établissements brésiliens d’enseignement supérieur (FAUBAI) et pour rencontrer des partenaires.

Ville de São Paulo.

Le recteur de l’Université du Québec à Montréal, Robert Proulx était invité à présenter un discours à la conférence annuelle du FAUBAI - Associação de Assessorias de Instituições de Ensino Superior Brasileiras para Assuntos Internacionais,  à Joinville, et  à cette occasion, une série de visites aux établissements brésiliens et aux partenaires de l'UQAM a été organisée pour des développements dans le domaine des sciences, des arts, de la communication, des sciences humaines et des sciences politiques. 

La mission a eu lieu du 7 au 17 avril 2014, à São Paulo, à Rio de Janeiro et à Joinville.  La délégation était composée du recteur, Robert Proulx, de Céline Seguin, conseillère au rectorat, du directeur des relations internationales, Sylvain St- Amand et de Catherine Rodriguez, conseillère à la mobilité étudiante internationale et responsable, entre autres, de la gestion du programme de bourses brésilien «Science sans frontières».  

La mission avait pour objectif notamment de rencontrer les représentants de la Fondation pour l'avancement de la recherche de l'État de São Paulo (FAPESP) et par la suite, le recteur Proulx devait  présenter la conférence intitulée «Du discours l'internationalisation égale et globale de l'enseignement supérieur à des actions concrètes : deux initiatives novatrices de l’UQAM» à la conférence du FAUBAI.

Visites d’établissements à São Paulo

Praça da Sé, São Paulo.

Photo : Catherine Rodriguez

Les représentants du Service des relations internationales de l’UQAM, Sylvain St-Amand et Catherine Rodriguez ont rencontré et reçu l’appui de Gilles Mascle, attaché aux Affaires publiques et éducatives, du Bureau du Québec à São Paulo, pour préparer la mission. Le Bureau du Québec à São Paulo a, depuis mars 2008, le mandat de faire la promotion du Québec au Brésil et de coordonner les relations politiques, économiques, institutionnelles et l’immigration.

Ils ont pu rencontrer M. Chaimovich, de la Fondation pour l'avancement de la recherche de l'État de São Paulo (FAPESP).  La FAPESP est un acteur important pour le soutien de la science dans l'État de São Paulo. La fondation a pour mission de contribuer à la recherche, à l’éducation et à l’innovation d’établissements et de compagnies privées et publiques par des subventions, bourses, et programmes de financement.  La FAPESP s’est montrée intéressée à favoriser et à soutenir le développement de collaborations entre l’UQAM et des universités de l’État de São Paulo, notamment dans les domaines de la chimie et de la prévention de la violence. Plusieurs collaborations existent déjà et de nouvelles feront suite à cette mission.

Également, à São Paulo, ils ont pu rencontrer des représentants de deux universités pour étendre un partenariat déjà existant à d’autres facultés ou pour développer une nouvelle collaboration.

Museu de arte de São Paulo Assis Chateaubriand. 

Photo : Catherine Rodriguez

La rencontre à la Universidade de São Paulo (USP)

Le recteur, le directeur et la conseillère à la mobilité étudiante de l’UQAM ont rencontré des représentants de la Universidade de São Paulo (USP), ce qui a permis de renforcer les liens avec cette université.

Ils ont pu effectuer une visite de l’Institut de chimie, en plus de rencontrer des professeurs du Département d’arts scéniques et de la Faculté de santé publique. Notons que l'USP est impliquée dans l'enseignement et la recherche dans tous les domaines de connaissance et qu’elle compte parmi les meilleures universités en Amérique latine. Elle est l'un des plus grands établissements du Brésil et d'Amérique latine, avec approximativement 82 000 étudiants inscrits. L'établissement public et financé par l’État de São Paulo est composé de onze campus, quatre d'entre eux étant dans la ville de São Paulo.

Les représentants de l’UQAM ont pu rencontrer les personnes suivantes à la Universidade de São Paulo (USP) : le directeur de l’Institut de chimie, Prof. Luiz Henrique Catalani, Prof. Erick Leite Bastos et Prof. Frank Herbert Quina de l’Institut de chimie, le directeur adjoint des relations académiques internationales, Prof. Mauricio da Silva Baptista, le conseiller technique du bureau des relations internationales, Prof. Marcelo Dottori, Prof. Maria Lucia de Souza Barros Pupo du Département des arts scéniques, et  Dr. Oswaldo Yoshimi Tanaka de la Faculté de santé publique.

Photo : USP

L’UQAM connaissait déjà des collaborations en design et en études urbaines avec cette université, et prévoit élargir ses champs de collaboration en chimie, en  psychologie, en prévention de la violence et en théâtre d’intervention sociale.  L’USP devient un partenaire important pour l’UQAM au Brésil.

 

La rencontre à la Pontificia Universidade Católica de São Paulo (PUC-SP)

 

L'Université pontificale de São Paulo (PUC-SP) est une université catholique privée, sans but lucratif, située à São Paulo. L'université a cinq campus, trois dans la ville de São Paulo et les deux autres dans les villes de Sorocaba et Barueri, dans l'État de São Paulo. La PUC-SP est particulièrement reconnue pour ses travaux dans les domaines du droit, des sciences sociales, de l'éducation et de la communication.   Les domaines d’intérêt commun sont philosophie, communication et lettres. 

La délégation de l’UQAM a rencontré le vice-recteur Prof. José Eduardo Martinez, le directeur des relations internationales et institutionnelles Antonio Manzatto et le Prof. Márcio Alves da Fonseca et ils ont pu échanger pour développer des collaborations en sciences humaines.

C’est une université marquée par l’histoire politique du Brésil.  L’Université a abrité des opposants au régime de la dictature.  Le théâtre était leur lieu de réunion.  Il a par la suite été l’objet de représailles de la part du régime d’alors et a été incendié.  À sa reconstruction, des traces des murs calcinés ont été laissées, en mémoire de ces événements.

Rencontre de réseautage São Paulo.

Une rencontre de réseautage a eu lieu avec Patrick Chardenet de l’Antenne Amérique latine de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF), José Celso Freire, directeur des relations internationales de la Universidade Estadual Paulista "Júlio de Mesquita Filho" (UNESP) et président du FAUBAI, Prof. Marcio Alves da Fonseca (PUC-SP), Élise Racicot, directrice, et Gilles Mascle, attaché aux Affaires publiques et éducatives du Bureau du Québec à São Paulo, et Juvenal Savian Filho, professeur au Département de philosophie de la Universidade Federal de São Paulo (UNIFESP).

Ville de São Paulo.

La délégation de l’UQAM a rencontré le consul du Canada à São Paulo, Stéphane Larue. Ils ont notamment offert leur aide pour nous soutenir dans les missions de l’UQAM au Brésil.

 

Visites d’établissements à Rio de Janeiro

Pontificia Universidade Católica de Rio de Janeiro (PUC-Rio)

 

Les représentants de l’UQAM ont rencontré le vice-recteur Fr. Francisco Ivern, la coordonnatrice des échanges, Linda Cristina Sousa ainsi que Sarah da Silva Telles, professeures au Département des sciences sociales de la Pontificia Universidade Católica de Rio de Janeiro (PUC-Rio).  De plus, une professeure de la PUC-Rio, Prof. Sonia Giacomini, était de passage à Montréal au début du mois d’avril et travaille avec des professeurs de l’UQAM et l’Institut de recherches et d’études féministes.

La PUC-Rio comprend environ 10 000 étudiants de 1er cycle, 2 500 étudiants de 2e cycle et 5 000 étudiants postdoctoraux. Cette université est internationalement reconnue comme l'une des cinq principales universités du Brésil et une des deux meilleures à Rio de Janeiro dans les domaines du droit, en génie industriel, psychologie, économie, affaires et relations internationales.  Le réseau d’universités pontificales est privé et les universités du réseau sont dites universités communautaires. L’UQAM a des ententes internationales dans tous les domaines avec cette université.

 

Universidade Federal do Rio de Janeiro (UFRJ)

 

Les quatre représentants de l’UQAM ont rencontré Prof. Anne-Marie Maculan, chercheure diplômée de l’UQAM, et l’ancien recteur de la Universidade Federal do Rio de Janeiro (UFRJ), Nelson Maculan, deux experts actifs dans le domaine de l’éducation au Brésil, qui ont pu présenter un portrait de la situation au Brésil d’un point de vue académique.

Par la suite, ils ont visité cette université et rencontré le vice-recteur Antônio José Ledo Alves da Cunha, le Prof. Carlos Vainer et Fernando Alvares Salis, professeur à l’École de communication de l’UFRJ et cinéaste, déjà collaborateur à l’UQAM, notamment auprès du Centre de recherche interuniversitaire sur la communication, l’information et la société (CRICIS).

La présentation de l'exposition de «l’École de la Montagne rouge» au Brésil est à l’étude suite à cette rencontre. (http://ecolemontagnerouge.com/)(Article «Une expo signée École de la montagne rouge»).

Il a également été question de travailler à la promotion de la télévision et du cinéma québécois et d’une collaboration possible entre les Études supérieures en muséologie de l’UQAM et les musées universitaires au Brésil. 

Plusieurs champs d’intérêt commun sont précisés en arts, en communication, en sciences humaines, et en sciences.

 

Joinville

FAUBAI - Fórum de assessorias das universidades brasileiras para assuntos internacionais, à Joinville en 2014.

FAUBAI - Fórum de assessorias das universidades brasileiras para assuntos internacionais, à Joinville

Le FAUBAI - Forum da Associação de Assessorias de Instituições de Ensino Superior Brasileiras para Assuntos Internacionais, présentait sa conférence annuelle, du 13 au 16 avril 2014, à Joinville, dans l’État de Santa Catarina au Brésil, avec pour thème central  « L’Éducation supérieure brésilienne : Vers la construction de partenariats stratégiques ».

L’événement visait à ouvrir le dialogue sur les politiques pour l’éducation internationale, à faciliter le contact entre les établissements brésiliens et étrangers et à contribuer au partage des bonnes pratiques.

Le FAUBAI compte 250 membres institutionnels et a pour mission d’aider à l’internationalisation de l’éducation supérieure brésilienne, de promouvoir la diversité et le potentiel du système d’éducation supérieure brésilien à l’étranger et de former ses membres.

Au cours de cette conférence, ils ont pu être informés d’un nouveau programme du ministère de l’Éducation du Brésil, programme de «Langues étrangères sans frontières» (français, anglais) pour développer davantage la possibilité des étudiants brésiliens d’aller étudier à l’étranger, de voyager et d’apprendre d’autres langues.  Il y a une composante «Français sans frontières» pour préparer les étudiants brésiliens à étudier à l’étranger en français.  Des suites sont à prévoir avec le Département de didactique des langues à l’UQAM pour la formation des professeurs de français, langue étrangère, au Brésil.  Ce programme s’inscrit dans la continuité du programme «Science sans frontières» qui privilégie les sciences et le génie et pourrait permettre à un plus grand nombre d’étudiants brésiliens de s’en prévaloir.

Rencontre au FAUBAI : Cassiano D’Almeida, CALDO; Christian Gour, Ambassade du Canada au Brésil; Gilles Mascle, Bureau du Québec à São Paulo; Sylvain Benoît, UQTR; Catherine Rodriguez, UQAM; Margaux Béland, BCEI;  Cássio David da Silva, UEM; Anabel Demers, UQTR.

Photo : Université du Québec à Trois-Rivières

Allocution du recteur Robert Proulx au FAUBAI

 

Dans le cadre des sessions parallèles du FAUBAI, le recteur Robert Proulx a présenté une allocution en anglais sur l’internationalisation autrement, intitulée « From discourse on equal and global internationalization of higher education to concrete actions: UQAM´s two innovative initiatives ». Cette allocution à propos du discours sur l’internationalisation égale et globale de l’enseignement supérieur était appuyée par des exemples d'actions concrètes et d'initiatives novatrices de l’UQAM. Le recteur a su intéresser les Brésiliens très à l’écoute des messages valorisant les collaborations interuniversitaires, de même que l’avancement et le partage des connaissances.

Le recteur de l'UQAM sur le podium.

Il a élaboré sur l’importance de concevoir l’internationalisation des universités d’une manière « autre » que celle qui prédomine actuellement dans les milieux universitaires et gouvernementaux, en particulier dans les pays du Nord, dans le contexte de déclin démographique et de concurrence effrénée en vue de s’arracher les parts de marché que représentent les étudiants étrangers.

Il interroge le rôle et la mission fondamentale des universités dans ce contexte de nouvelles exigences de la mondialisation de l’économie et d’utilisation de l’internationalisation pour pallier le manque de financement. 

Il a défini le rôle des universités «ouvertes sur le monde» et l’importance de travailler en collaboration, pour créer des réseaux robustes, basés sur la convergence et la complémentarité des expertises, en vue de partager les connaissances et de développer une véritable culture du savoir, à l’échelle du globe. L’internationalisation devient la meilleure façon de faire avancer la science, certes, mais aussi, de contribuer à l’enrichissement  des idées, des personnes et des sociétés.

Il a souligné les projets collaboratifs exemplaires : UQAMAZONE en sciences de l’environnement et en approche écosystémique de la santé humaine, et MÉTROPOLES DES AMÉRIQUES en études urbaines et touristiques, projets regroupant des collaborations du Québec, du Brésil, de l’Argentine, du Mexique et de Colombie.

En conclusion, il a précisé des conditions d’une réelle démocratisation du savoir et rappelé que l’UQAM a appuyé la Déclaration de Berlin sur le libre accès à la connaissance en sciences exactes, sciences de la vie, sciences humaines et sociales.

Pour consulter les notes en français pour l'allocution du recteur

Pour consulter les communications des conférenciers au FAUBAI 2014

Séance plénière «Global Dialogue on the Future of Internationalization of Higher Education», avec Fanta Aw, president de la NAFSA; Thomas Buntru, directeur exécutif d’AMPEI; Helen Zimmerman, présidente de l’IEAA; Margaux Béland, vice-présidente du BCEI; Lavern Samuels, président de l’IEASA; Laura Howard, vice-présidente de l’EAIE; José Celso Freire Junior, président du FAUBAI.

Photo : UQTR

En parallèle à la conférence FAUBAI, la délégation a pu rencontrer des représentants de l’Université Univille de Joinville, une représentante du Bureau canadien de l’éducation internationale (BCEI), ainsi que le Deuxième secrétaire de l’Ambassade du Canada à Brasilia, M. Christian Gour.

Rencontre de la Clinique internationale de défense des droits humains de l’UQAM

De gauche à droite : Robert Proulx, recteur de l’UQAM, Fernanda Lapa, directrice de Instituto de Desenvolvimento e Direitos Humanos de l’université Univille, Bernard Duhaime, professeur au Département des sciences juridiques de l’UQAM, Christian Gour, Deuxième secrétaire à l’Ambassade du Canada à Brasilia, et Gilles Mascle, attaché aux Affaires publiques et éducatives, du Bureau du Québec à São Paulo.

L’Université Univille, à Joinville a invité Bernard Duhaime, professeur au Département des sciences juridiques de l’UQAM, à se joindre à la réunion du conseil d’administration de la Clinique juridique de l’Université Univille.  L’université s’est inspirée de la Clinique internationale de défense des droits humains de l’UQAM. L’Institut de développement des droits humains d’Univille travaille notamment sur la question des droits juvéniles en prison afin de développer une collaboration.  Bernard Duhaime a participé au bilan de l’Institut et a offert une conférence. 

Une rencontre de la délégation de l’UQAM avec ces intervenants en droits humains, et les représentants du Bureau du Québec et de l’Ambassade canadienne a permis de rendre visibles ces travaux et collaborations et de se réseauter.  L’UQAM a récemment signé une entente-cadre de collaboration avec l’Université Univille, basée sur la collaboration établie entre les deux composantes en droits humains. L'Université Univille est une université locale et communautaire.

Rencontre avec le Bureau canadien de l’éducation internationale (BCEI)

Les représentants de l’UQAM ont rencontré Margaux Béland, vice-présidente, partenariats canadiens, chargée  du programme brésilien «Science sans frontières».  La responsable de ce programme au Service des relations internationales, Catherine Rodriguez était présente à la rencontre et a pu échanger sur les pratiques.  Mme Béland leur a fait part des informations des autorités brésiliennes sur les développements du programme, d’aspects techniques et politiques.  Deux collègues de l’Université du Québec à Trois-Rivières ont participé à la rencontre également.

Cette mission a permis de constater l’importance des trente années de collaborations brésiliennes avec l’UQAM, qui positionne favorablement l’UQAM au Brésil.  En 2013, l'UQAM a célébré le 30e anniversaire de ses premiers accords avec des universités brésiliennes.  L’UQAM a développé une solide expertise sur le Brésil, ce qui en fait le plus important centre académique d’expertises sur le Brésil au Canada, et ce, dans plusieurs disciplines. Plusieurs universités souhaitent collaborer avec l’UQAM et des visites de collaborateurs sont prévues.  On souligne la diversité des disciplines abordée avec les collègues du Brésil qui n’a d’égale qu’en France.

Pour plus d'information sur les délégations et missions au Brésil

 

Photos : Sylvain St-Amand


Délégation latino-américaine à l'UQAM en 2014

 

Une délégation latino-américaine de l’Organisation universitaire interaméricaine (OUI) est venue à l’UQAM dans le cadre d’un stage de Instituto de Gestión y Liderazgo Universitario (IGLU) (l'Institut de gestion et de leadership universitaires (IGLU), en février 2014.

Une trentaine de responsables universitaires de haut niveau provenant du Brésil, du Costa Rica, de la Colombie, de Puerto Rico et de la République dominicaine étaient de passage à l'UQAM, le 18 février dernier, dans le cadre d'un stage de formation de l’IGLU. Ce stage fait partie du cours IGLU 2013-2014 qui vise à accroître la qualité de l'enseignement supérieur par l'amélioration de la gestion universitaire.

Pour plus d'information sur les délégations latino-américaines à l'UQAM

 


2013

Missions internationale de l'UQAM au Brésil, mai 2013

Assemblée générale de l'Agence universitaire de la Francophonie 2013

Le recteur de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) Robert Proulx a participé à l’Assemblée générale des institutions membres de l’Agence universitaire de la Francophonie au Brésil, à São Paulo, du 7 au 9 mai 2013 en présence des représentants de 610 institutions d’enseignement supérieur issues de plus de 65 pays. 782 membres de l’Agence ont participé activement aux discussions concernant les orientations de l’AUF.

De gauche à droite : Didier Oillo, conseiller du vice-recteur, AUF, France; Patrick Attié,directeur général de l'École supérieure d'infotronique d'Haïti (ESIH), Robert Proulx, recteur de l’UQAM et Édouard Ngou-Milama, vice-recteur de l’Université des Sciences de la Santé de Libreville et membre du Conseil scientifique de l’AUF.

Sylvain St-Amand, directeur du Service des relations de l’UQAM l’a accompagné pour organiser des rencontres sur place avec des partenaires universitaires notamment l’École normale supérieure de Lyon, l’Université Sanghor, l’Université de Mumbai, l’Université d’économie d’Hô chi Minh-Ville et plusieurs universités brésiliennes.

L’Assemblée générale a élu M. Abdellatif Miraoui, président de l'Université Cadi Ayyad (UCA) de Marrakech (Maroc) pour un mandat de quatre ans à la présidence de l’Agence universitaire de la Francophonie, le 9 mai 2013, lors de la tenue de cette 16e assemblée générale à Sao Paulo au Brésil.

Les représentants de l’UQAM ont pu participer aux discussions concernant la programmation de 2014-2017 de l’AUF notamment sur les questions suivantes : l’université au service de la société, la circulation des savoirs, la promotion du numérique éducatif, l’évaluation des établissements d’enseignement supérieur et l’engagement pour l’accès des femmes à l’éducation supérieure et aux responsabilités universitaires.

Séance de travail à l’Assemblée générale de l’AUF.

Le recteur Proulx a présidé l’atelier 3 de l’Assemblée générale de l’AUF sur le numérique éducatif intitulé «Le numérique éducatif : facteur de développement des universités». Monsieur Édouard Ngou-Milama, vice-recteur de l’Université des Sciences de la Santé de Libreville, doyen honoraire de la Faculté de Médecine de Libreville et membre du Conseil scientifique de l’AUF a participé à l’atelier à titre d’expert. Messieurs Patrick Attié, directeur général de l'École supérieure d'infotronique d'Haïti (ESIH) et Didier Oillo, conseiller du vice-recteur, AUF, France ont participé à titre de discutant.

La promotion du numérique éducatif

Atelier 3 «Le numérique éducatif : facteur de développement des universités».

Les membres de l’Assemblée générale de l’AUF ont pris position concernant la promotion du numérique éducatif. Résultats, ils déclarent :

Qu’ils appuient le recours toujours accru au numérique éducatif dont l’AUF se fait le promoteur depuis plus de vingt ans (campus numériques francophones, institut de la Francophonie pour l’ingénierie de la connaissance et des formations à distance); et l’appellent à poursuivre dans cette voie.

Saisis de la question de l’émergence des cours libres ouverts à tous (MOOCs), ils déplorent leur instrumentalisation par des entreprises guidées surtout par des intérêts mercantiles. Ils demandent à l'AUF de concevoir un modèle francophone de ces formations, répondant aux besoins de développement des universités et des sociétés, notamment celles du Sud. Cette initiative doit favoriser le maintien des dimensions personnelle et humaine de l’enseignement et reconnaître les efforts et la motivation des enseignants qui s’y consacrent.

Ils demandent à l’AUF de sensibiliser les pouvoirs publics au potentiel offert par les Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Enseignement (TICE) et à la nécessité de reconnaître nationalement les diplômes obtenus à distance, ainsi que l’activité pédagogique qu’ils supposent. Ils affirment que le renouvellement et l'essor de la recherche passent par le pluralisme linguistique; aussi, ils souhaitent que les pays du Sud puissent diffuser mondialement leur production scientifique grâce à la création par l'AUF d'archives ouvertes et de ressources sous format libre.

Robert Proulx en entrevue avec TV5 à São Paulo, Brésil.

Pour plus d’information sur l’AG de l’AUF

Pour consulter la déclaration

Article sur le nouveau président de l’AUF

Pour consulter l’ensemble des documents de l’Assemblée générale

 


Mission internationale de l’UQAM au Brésil, avril 2013

L’Assemblée législative de l’État de Santa Catarina

Une délégation de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) s’est rendue au Brésil pour participer à la Conférence «Brasil-Québec : Territórios e fronteiras, lugares de trocas, diálogos e inovação» qui s’est déroulée des 22 au 24 avril, à Auditório Antonieta de Barros, Assembleia Legislativa de Santa Catarina (ALESC), à Florianópolis, au Brésil. 

Séance d’ouverture du colloque avec les dignitaires
Photo : Anne Latendresse

Le Centre d’études et de recherches sur le Brésil de l'UQAM et  l’Université fédérale de Santa Catarina (UFSC) au Brésil ont organisé ce colloque. L’objectif principal de cet événement vise la consolidation des relations entre l’UQAM et l’UFSC. De nature multidisciplinaire, cet événement a permis à des collègues de communication, sociologie, design, géographie, études urbaines, économie sociale, études environnementales, science politique, psychologie, études littéraires, théâtre et études canadiennes de ces deux universités d’échanger et d’identifier des intérêts communs en matière de recherche, de formation et de création en vue  de poser les jalons de coopération et de mobilité professorale et étudiante.

De gauche à droite : Dorval Brunelle, professeur, Département de sociologie et directeur de l’Institut des études internationales de Montréal (UQAM); Anne Rochette, doyenne, Faculté des sciences humaines (UQAM); Laurent Jerôme, professeur, Département de sciences des religions (UQAM); Anne Latendresse, directrice, Centre d’études et de recherches sur le Brésil (CERB) (UQAM); Sylvain St-Amand, directeur du Service des relations internationales (UQAM); Maria-Luiza Schwarz, professeure, Département de psychologie, Universidade Federal de Campina Grande; Caroline Patsias, professeure, Département de science politique (UQAM); Robert Davidson, professeur associé de l’Institut des sciences de l’environnement et membre du CERB (UQAM); Chantal Lepage, professeure, École supérieure de théâtre (UQAM); Carole Marceau, professeure, École supérieure de théâtre (UQAM).
Photo : UFSC

Anne Rochette, doyenne de la Faculté des sciences humaines de l’UQAM a agi en tant que représentante du recteur de l’UQAM, et a prononcé un discours au nom du recteur.

Joares Ponticelli, président de l’Assemblée législative de l’État de Santa Catarina remet un cadeau aux représentants de l’UQAM : Anne Rochette, Dorval Brunelle; en présence de Gislene Santos, professeur de géographie (UFSC) et de Elson Manoel Pereira

Sylvain St-Amand, directeur du Service des relations internationales de l’UQAM a présenté une communication sur l’UQAM lors de la conférence et une communication à l’Université fédérale de Santa Catarina (UFSC) s’adressant aux étudiants intéressés à venir étudier à l’UQAM.

De gauche à droite : Dorval Brunelle, Elson Manoel Pereira, président de séance, professeur du Département de géoscience, et directeur du laboratoire Villes et société (UFSC) et Sylvain St-Amand
Photo : Anne Latendresse

Il est souhaité que les échanges entre les étudiants et les professeurs de l’UFSC et de l’UQAM continuent.  Ce genre d’évènement contribue à accroître les échanges entre professeurs et étudiants des deux universités.  Effectivement, les discussions sur les collaborations scientifiques vont mener à d’éventuels projets.  

Dans la vieille ville de Florianópolis

Depuis plus d’une décennie déjà, des activités de recherche et de mobilité professorale et étudiante ont permis un rapprochement entre les deux universités. À titre d’exemple, le professeur Marc Bigras du département de psychologie de l’UQAM collabore avec l’UFSC depuis 1999. Il donnait un séminaire de deuxième et troisième cycles dans son domaine à l’UFSC à l’hiver 2010. Les professeurs Gaëtan Tremblay, du département de communication de l’UQAM (aujourd’hui retraité) et directeur du CERB de 2004 à 2010, et Paulo F. Vieira, professeur retraité du département de sociologie de l’UFSC ont mené une recherche conjointe sur le rôle des universités en matière de développement local qui a mené à la publication d’un ouvrage collectif intitulé : Le rôle de l´université dans le développement local. Expériences brésiliennes et québécoises en français et en portugais. En 2011, 28 étudiants et étudiantes de géographie et deux professeures de l’UQAM ont été reçus par Elson Pereira et Paulo Vieira, respectivement professeurs de géoscience et de sociologie environnementale.

Lever de soleil sur Florianópolis

En 2011-2012, c’était au tour du professeur Pereira à venir à l’UQAM à titre de professeur au département de géographie pour une période de six mois. Il était accompagné trois étudiant-e-s de deuxième et troisième cycles de géoscience. Enfin, en mai 2012, c’était au tour de la professeure Lucianna Raisser, une collègue d’études littéraires de l’UFSC de prendre part au colloque coorganisé par le CERB lors du congrès de l’ACFAS.  De plus, à la session d’automne 2012, c’était au tour de trois étudiant-e-s de géographie et de science politique de l’UQAM de réaliser un stage de trois mois au laboratoire Villes et Société et à l’Unité de Recherche Transdisciplinaire sur l´Environnement et le Développement de l’UFSC. 

Quartier populaire de Florianópolis

Créée en 1960, l’UFSC est sensiblement de la même taille que l’UQAM. En effet, elle accueille 42 823 étudiant-e-s, dont 8 543 de maîtrise et doctorat et 34 280 étudiant-e-s de « graduação » (l’équivalent de notre diplôme de premier cycle). Elle emploie de plus 1 649 professeurs et 402 chargés de cours.

Pour plus d’information sur le site de la conférence Brasil-Québec 2013 

Sur le campus de UFSC

Relations Québec-Brésil

L’UQAM a signé des ententes avec 28 partenaires du Brésil dont 23 ententes d’échanges étudiants, et 26 ententes-cadres.

30 étudiants boursiers  de l’UQAM ont été au Brésil en échange étudiant entre 2007 et 2013

De 2001 à 2012, 256 étudiants étrangers provenant du Brésil ont été inscrits à des programmes à l'UQAM.

On compte 15 étudiants provenant du Brésil en échange étudiant à l’UQAM entre 2007 et 2013.

Créé en 2001, le Centre d'étude et de recherche sur le Brésil (CERB) est un lieu interdisciplinaire qui regroupe l'ensemble des programmes de recherche et d'enseignement de l'Université du Québec à Montréal touchant au Brésil. Depuis une quinzaine d'années, l'UQAM a développé une solide expertise sur le Brésil. Aujourd'hui, elle entretient des relations avec quelque 28 universités, instituts et centres des recherches brésiliens, de l'Amazone au Rio Grande do Sul, en passant par le Para, Bahia, Minas Gerais, São Paulo et Rio de Janeiro. Ces projets concernent aussi bien les lettres et les arts que l'éducation, les sciences de la Terre, la santé, les communications, l'environnement, l'urbanisme et les études stratégiques et diplomatiques.

Pour plus d’information sur le Centre d'étude et de recherche sur le Brésil (CERB)

En 2008, l’UQAM a célébré le 25e anniversaire des premières ententes avec des universités brésiliennes. Depuis, l’Université est devenue le plus important centre académique d’expertises sur le Brésil au Canada et ce, dans plusieurs disciplines.

Vue du vieux pont de Florianópolis, qui relie l’île au continent

Photos : Sylvain St-Amand