Délégations et missions en Chine

2016

Mission en Chine en mai

Le directeur du SRI se rendra en Chine du 9 au 27 mai prochain pour soutenir différents projets.

Benoît Bazoge, vice-doyen international de l'ESG et professeur au Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale ainsi que Sylvain St-Amand, directeur du SRI, chargé de cours à l'ESG accompagneront 21 étudiants finissants au Baccalauréat en administration de l'ESG UQAM à Shanghai afin de compléter la partie pratique de leur cours «Projet d'études internationales». Lors de cette mission en Chine les étudiants doivent réaliser un mandat de consultation pour un organisme ou une entreprise québécoise.

Pour plus d'information

Également, lors de cette mission, le directeur du SRI prévoit développer les projets suivants.

À Shanghai :
- développement des projets «Maison de Montréal« et «Jardin de Montréal» en collaboration avec la Ville de Montréal et le Bureau du Québec a Shanghai. L'ESG et l'École des langues sont impliquées.
- discussions avec le rectorat de Shanghai Normal University quant à des partenariats et à la venue du président de l'université à la fin de mai à l'UQAM (suites de la visite du recteur de l'UQAM à Shanghai en novembre dernier).
À Guangzhou
- visite à Guangzhou pour discussions avec South China University of Science and Technology pour faire suite à la mission de la vice-rectrice Catherine Mounier en janvier dernier, et préparatifs de la visite de la présidente de l'université à l'UQAM les 26 et 27 mai. Il s'agit de projets impliquant la Faculté des sciences.
À Beijing
- visite à Beijing pour participer à la Conférence internationale de l'Organisation Mondiale du Tourisme de Nations Unies et présenter les projets du Département d'études urbaines et de tourisme de l'ESG.
- à Beijing, rencontres avec l'Académie d'Agriculture pour faire suite à la visite de Catherine Mounier à l'Académie en janvier dernier.


L'UQAM et la Chine

À l'occasion du Nouvel An chinois 2016, Actualités UQAM a présenté un dossier spécial sur les liens entre l'UQAM et la Chine, l'une des trois zones prioritaires identifiées par l'Université dans sa stratégie de développement international. Pour consulter le dossier spécial


2015

Délégation de l'UQAM à Shanghai, en Chine en novembre 2015 

Une délégation de l’Université du Québec à Montréal s’est rendue en Chine pour participer aux activités de la délégation de Montréal, menée par le maire Denis Coderre, dans le cadre du trentième anniversaire du partenariat entre les villes de Montréal et de Shanghai. L’UQAM a signé trois ententes de partenariat à cette occasion.

Cérémonie de signature du mémorandum de jumelage de la ville de Montréal du Canada et la ville de Shanghai, de la République populaire de Chine 2015.

Photo : Benoît Bazoge

La délégation de l’UQAM était composée de Robert Proulx, recteur de l’UQAM,  Céline Séguin, directrice du Cabinet du recteur et Sylvain St-Amand, directeur du Service des relations internationales et Benoît Bazoge, vice-doyen à l'international de l'École des sciences de la gestion, Pierre Bélanger, directeur général de la Fondation UQAM.

Délégation de l'UQAM et notamment Mme Min Vie, vice-doyenne à L’Institut en arts visuels de Shanghai (SIVA) et Mme Angela Huang, interprète.

Une mission en Chine en septembre a permis de préparer la mission du recteur dans la foulée de la délégation de Montréal menée par le maire Coderre. La mission de l’UQAM s’est déroulée du 2 au 4 novembre 2015. 

Lors de cette mission, deux ententes ont été signées avec des universités chinoises.  Le recteur Proulx a été reçu par leur recteur et  a pu visiter leur campus.

Gala organisé par le Conseil d'affaires Canada-Chine.

L’Université normale de Shanghai 

L’entente avec l’Université normale de Shanghai  comprend surtout les domaines de l’École des sciences de la gestion.  Également, cette université offre des possibilités en éducation, en français et en arts, ce qui représente un potentiel pour quelques facultés  de l’UQAM en plus de la perspective francophone.  Cette université a une grande capacité d’accueillir des étudiants francophones, elle comprend plusieurs francophones parmi les professeurs et les étudiants.  L’UQAM a donc signé une entente de partenariat et d’échanges étudiants avec eux.

L’Institut en arts visuels de Shanghai (SIVA)

L’entente avec l’Institut en arts visuels de Shanghai - SIVA implique la Faculté des Arts de l’UQAM, avec la possibilité de stages de création à Shanghai.

La compagnie Haomiao

Une troisième entente de coopération a été signée entre la Fondation de l’UQAM et la compagnie Haomiao, concernant la création d’une chaire de recherche impliquant le professeur Téodor Gabriel Crainic, dans le domaine de la logistique et la gestion de flottes de véhicules pour la sécurité incendie. 

Soulignons que M. Crainic est expert en la matière.  Il est professeur au Département de management et technologie de l’École de gestion de l’UQAM et titulaire de la Chaire de management logistique. Le domaine d’intérêt de cette Chaire est l’étude intégrée des systèmes logistiques et de transport. L’objectif général est le développement de modèles et méthodes pour l’analyse, la planification, la gestion et l’exploitation de tels systèmes.  De par sa mission, la Chaire vise également la formation de personnel hautement qualifié et le transfert technologique.

Les activités de la délégation du maire Coderre

De gauche à droite : M. Zhu Ziqiang, président de l'Université Normal de Shanghai  (SHNU); Denis Coderre, maire de Montréal; Robert Proulx, recteur de l'UQAM.

Accompagné d'une importante délégation de 70 personnes, le maire de Montréal, M. Denis Coderre a conclu une entente de jumelage de trois ans avec le maire de Shanghai, M. Yang Xiong, et ce, à l’occasion du trentième anniversaire de la coopération entre les deux villes. Les deux universités représentées dans cette délégation étaient  l’UQAM et l’Université Concordia. 

La délégation de l’UQAM a participé à la séance officielle de signatures de plusieurs ententes, présidée par le maire Coderre.  Sur cinq ententes signées à cette occasion, trois étaient conclues par l’UQAM.  Également, la délégation a assisté au gala organisé par le Conseil d'affaires Canada-Chine, catalyseur du commerce bilatéral sino-canadien.

Le président de la SHNU, M. Zhu Ziqiang a honoré le Maire de Montréal en lui décernant le titre de «Professeur honoraire de l'Université Normal de Shanghai».

Le mercredi 4 novembre, le maire Coderre a participé à l'inauguration du protocole d'entente entre l'UQAM et l'Université Normal de Shanghai  (SHNU) en présence du recteur de l'UQAM, M. Proulx.  Le président de la SHNU, M. Zhu Ziqiang a honoré le Maire de Montréal en lui décernant le titre de «Professeur honoraire de l'Université Normal de Shanghai».  Le recteur Proulx a prononcé une allocution devant les étudiants de cette université pour remercier le maire et l’Université. Cet événement a donné une grande visibilité à l’UQAM et à son partenariat avec SHNU, et à des projets à venir avec la Ville.

Allocation de Robert Proulx, recteur de l'UQAM, lors de l'inauguration du protocole d'entente entre l'UQAM et SHNU.

Le président de la SHNU, M. Zhu Ziqiang et le recteur de l'UQAM, Robert Proulx.

Très grande visibilité de l’UQAM lors de cette mission

De gauche à droite : le directeur du SRI de l'UQAM, Sylvain St-Amand; le président de la SHNU, M. Zhu Ziqiang; le maire de la Ville de Montréal, M. Denis Coderre; le recteur de l'UQAM, Robert Proulx et le vice-recteur à l'international de l'ESG, Benoît Bazoge.

Pour la première fois, une compagnie chinoise finance une chaire de recherche à l’UQAM, et à mesure que les relations de l’UQAM avec la Chine s’approfondissent, s’opérationnalisent, de nouvelles tendances pour l’avenir sont de plus en plus envisageables.  Mentionnons que la vice-rectrice à la recherche et création de l’UQAM, Mme Catherine Mounier a par ailleurs identifié la Chine comme l’une des régions prioritaires pour le développement de la recherche internationale de l’UQAM.  Cette mission aura eu pour effet  de donner une très grande visibilité à l’UQAM et de renforcer ses possibilités afin de rencontrer ses objectifs de développement.

Pour plus d’information sur la mission du maire Coderre en Chine

Photos : Sylvain St-Amand


Délégation de Chine à l'UQAM, en octobre 2015

Le 28 octobre 2015, l’Université du Québec à Montréal (UQAM) a reçu la visite d’une délégation de l’Université normale de Chine du Sud (vice-recteur, doyens), située à Guangzhou (Canton), Chine pour  visiter le campus et conclure une entente-cadre multifacultaire.

La délégation de SCNU était composée des personnes suivantes :

  • Xiao, Hua, vice-président
  • Huang, Muxiong, doyen, École d’éducation et de technologie d’information
  • Tang, Zhilie, doyen, École de physique et d’ingénierie des télécommunications
  • Tan, Weihong, directrice, Office d’échange et de coopération internationale
  • David Bel, vice-doyen, Affaires internationales et stratégie de développement

La délégation a pu rencontrer plusieurs membres de la Faculté des sciences de l’éducation : Monique Brodeur, doyenne; Marthe Hurteau, vice-doyenne aux études; Lucie Godard, Gladys Jean, France Boutin et Valérie Amireault toutes quatre professeures au Département de didactique des langues; ainsi que la vice-rectrice à la Recherche et création, Catherine Mounier.

Maximiliano Sainz a accompagné la délégation, en tant que conseiller aux partenariats et au développement international, responsable de la région de l’Asie au Service des relations internationales de l’UQAM.

Délégation de l’Université normale de Chine du Sud avec les membres de la Faculté des sciences de l’éducation de l’UQAM.

La délégation a présenté son université et les programmes qu’elle offre en sciences de l’éducation. Les membres de l’UQAM ont présenté les programmes d’études offerts à l’UQAM et des possibilités d’internationalisation de l’UQAM notamment à la Faculté des sciences de l’éducation. 

Site de SCNU

Entente internationale


Mission de l'UQAM, à Shanghai, en Chine, en septembre 2015

Sylvain St-Amand, directeur du Service des relations internationales de l'UQAM a effectué une mission en Chine, du 11 au 24 septembre 2015, pour préparer la venue d'une délégation de l'UQAM à Shanghai, en novembre, dans le cadre du trentième anniversaire du partenariat de coopération avec la Ville de Shanghai. En effet, la Ville de Montréal célèbre cette année son trentième anniversaire du partenariat de coopération avec la Ville de Shanghai. À l’occasion de cet anniversaire, le maire et plusieurs dignitaires de la Ville de Montréal, dont le recteur de l’UQAM se rendront à Shanghai pour les célébrations, en novembre. Également, lors de cette mission de septembre, le directeur du SRI a accompagné le directeur général de la Fondation de l'UQAM, M. Pierre Bélanger, dans le cadre de la mission économique du ministre de l'Économie, de l'Innovation et des Exportations du Québec, M. Jacques Daoust, à Shanghai.


Délégation de Chine à l’UQAM, du mont Huangshan, août 2015

Le jeudi 27 août 2015, l’Université du Québec à Montréal a reçu la visite d’une délégation de Chine, de la ville de Huangshan, province d’Anhui, menée par le Secrétaire du Comité municipal de Huangshan du Parti communiste de Chine, M. Ren Zefeng qui était accompagné par les représentants de la direction du développement touristique de la région et un représentant de l’Université de Huangshan.

Ils sont venus visiter le Département d'études urbaines et touristiques de l’ESG UQAM, en l’occurrence, le directeur du Département et titulaire intérimaire de la Chaire de tourisme Transat, François Bédard et d’autres chercheurs dont Marc-Antoine Vachon, professeur au Département de marketing, et la directrice planification et développement affaire de la Chaire de tourisme Transat, Louise Collignon. Sylvain St-Amand, directeur du Service des relations internationales de l’UQAM les a accompagnés.

À l’arrière, Marc-Antoine Vachon, professeur au Département de marketing de l’UQAM entouré des membres de la délégation du mont Huangshan; au premier rang, de gauche à droite : Sylvain Saint-Amand, directeur du SRI, M. Ren Zefeng, Docteur et Secrétaire du Comité municipal de Huangshan du Parti communiste de Chine; François Bédard, directeur du Département d'études urbaines et touristiques et Louise Collignon, directrice planification et développement affaire de la Chaire de tourisme Transat

Notons que le mont Huangshan est une destination touristique parmi les plus populaires de Chine.  Sa force d’attraction peut se comparer à la grande muraille de Chine.  Le mont Huangshan est par ailleurs inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1990 et a été célébré durant une bonne partie de l'histoire chinoise dans l'art et la littérature comme la plus belle montagne de Chine.

La délégation est venue rencontrer les représentants du Département pour discuter d’un projet de développement du tourisme rural, qui est un tourisme en croissance en Chine, parce que les gens des grandes villes chinoises recherchent une expérience plus calme, l’air pur, une expérience plus culturelle.  Autour du mont Huangshan, des villages qui existent depuis des milliers d’années ont vu passer les touristes qui allaient au mont Huangshan et se sont développés avec cette affluence à travers le temps.  C’est très prestigieux et très intéressant que cette délégation soit venue rencontrer la Chaire de tourisme Transat et le Département d’études urbaines et touristiques de l’ESG UQAM pour collaborer à leur projet de développement du tourisme rural et pour réfléchir ensemble au développement du tourisme rural dans cette région.

Rappelons que la Chaire de tourisme Transat a pour mission de contribuer à l’essor et au rayonnement de l’industrie touristique québécoise par la recherche, la diffusion d’information et le développement de la formation.  Avec la création du Réseau de veille en tourisme, en janvier 2004, elle renforce son positionnement dans le domaine de la diffusion d’information à caractère stratégique, et ce, tant au Québec, au Canada que sur le plan international.

La rencontre a permis d’échanger avec le représentant de l’Université de Huangshan dans la perspective d’un éventuel partenariat avec l’UQAM.  L’Université est composée de 6 facultés et de 6 départements offrant 48 filières couvrant des arts, l'histoire, la science, la pédagogie, la technologie, l'agronomie, la gestion, la loi, le management du tourisme,  la recherche dans le domaine de la culture de Huizhou, la science de l’environnement et l’étude des langues étrangères. Ce sont les disciplines principales dans l'enseignement et la recherche.  (L’Université compte 16000 étudiants à plein temps et 6,000 inscrits dans des programmes éducatifs destinés aux adultes. (site de l’Université)

De gauche à droite :

  • Zhang Yangzhi, Chef de la direction, Centre de communication et de recherche sur les destinations durables de Huangshan également impliqué dans l’Organisation mondiale du tourisme, professeur au Collège des ressources territoriales et du Tourisme de l’Université de l’Anhui et directeur en planification au Secrétariat de l’Alliance du tourisme du Bureau de la montagne de Chine
  • Sylvain St-Amand, directeur, Service des relations internationales, UQAM
  • Ren Zefeng, Docteur et Secrétaire du Comité municipal de Huangshan du Parti communiste de Chine
  • François Bédard, professeur et directeur, Département d'études urbaines et touristiques, ESG UQAM
  • Roch Paquette, coordonnateur de marchés, ministère du Tourisme du Québec

Mission de l'UQAM en Chine, Beijing, mars 2015

Svava Bergmann, conseillère aux partenariats et au développement international au Service des relations internationales de l’Université du Québec à Montréal, s’est rendue à Beijing du 20 au 29 mars 2015, afin d’assister à la conférence annuelle de la Asia-Pacific Association for International Education (APAIE). Cette mission avait également pour objectif de développer et consolider nos collaborations en Asie avec des partenaires stratégiques pour les centres de recherche, professeurs et étudiants de l’université. Également, elle a été l’occasion pour la représentante de l’UQAM de parfaire ses connaissances et sa compréhension du milieu universitaire et des enjeux liés aux collaborations avec la région Asie-Pacifique, puisqu’elle est nouvellement en charge de cette région.

La cité interdite.

Photo : Svava Bergmann

La ville de Beijing.

Photo : Svava Bergmann

La Conférence annuelle de l’APAIE a permis à Mme Bergmann de rencontrer plusieurs de nos partenaires asiatiques, ainsi que des partenaires venus de l’Europe et des Amériques qui étaient également présents à la conférence.  Ce fut également l’occasion de créer de nouveaux liens forts prometteurs avec des institutions chinoises principalement, mais également avec des japonaises et coréennes. Mme Bergmann participait à l’APAIE a titre de conférencière, ce qui lui a permis de présenter la stratégie internationale de l’UQAM et de partager des exemples de collaboration et de pratiques exemplaires que nos facultés ont développés en Asie. Sa présentation s’insérait dans le cadre d’une conférence sur l’éducation internationale au Canada, donnée en collaboration avec des représentants du ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD), du Bureau canadien de l’éducation internationale (BCEI) et de l’Université Laurier.

La Conférence annuelle de l’APAIE, au Centre international de congrès de Beijing.

Photo : Svava Bergmann

Mme Bergmann a également profité de son passage à Beijing pour visiter plusieurs partenaires actuels et éventuels. Elle s’est rendue à la Central Academy of Fine Arts (CAFA) afin d’y rencontrer Mme Xu Jia, directrice du Bureau international. La CAFA est reconnue comme étant l’institution d’enseignement la plus prestigieuse en Chine dans le domaine des Arts. On y enseigne une variété de disciplines traditionnelles et contemporaines, telles que la peinture traditionnelle chinoise, les beaux-arts, l’architecture, le design et la sculpture.

Svava Bergmann en compagnie de Mme Xu Jia, directrice du Bureau international de la Central Academy of Fine Arts (CAFA).

Photo : CAFA

Le musée d’art de la CAFA.

Photo : Svava Bergmann

Mme Bergmann a également visité le superbe campus de la University of International Business and Economics de Beijing, un nouveau partenaire, en compagnie de M. Benoît Chalifoux, représentant de l’ESG, coordonnateur à la mobilité étudiante – entrants. Deux étudiants de l’UQAM sont présentement en échange dans cette université, qui compte un pourcentage élevé d’étudiants étrangers. Mme Bergmann et M. Chalifoux ont eu l’occasion de s’entretenir avec ces étudiants ainsi qu’un étudiant du BRIDI en échange à l’Université des langues étrangères de Pékin (Beijing Foreign Studies University-BFSU), lors d’un souper en leur compagnie.

L’UQAM a rendu visite à ses partenaires de l’Académie des Sciences, qui travaille conjointement avec des chercheurs du CIRST – Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie, sur les thèmes de l’innovation et de l’adaptation aux nouvelles technologies. Nos représentants ont également visité l’École canadienne de Beijing, qui est située en plein centre-ville et jouit d’installations impressionnantes. Cette école souhaiterait accueillir des stagiaires francophones en provenance du Québec, afin d’y enseigner le français.

M. Douglas Prescott, Directeur de l’École canadienne de Beijing, en compagnie de Svava Bergmann et Benoît Chalifoux de l’UQAM.

Photo : École canadienne de Beijing

Notre conseillère a participé à une soirée au Centre d’études québécoises de la BFSU, organisée par le Bureau du Québec à Beijing. Cette réunion rassemblait des professeurs de français en provenance de la BFSU et de diverses universités pékinoises : l’Université du peuple de Chine, l’Université des langues et cultures de Pékin, l’Université des relations internationales de Beijing. Était également présente la Maison d’édition de la BFSU, et des collègues des universités de Laval et de Montréal. Durant cette rencontre, Mme Bergmann a pu présenter aux participants le Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoise (CRILCQ), un centre de recherche commun aux trois universités québécoises présentes.

Svava Bergmann remet des livres écrits par les professeurs de l’UQAM à la directrice de Centre d’études québécoises de la BFSU, Mme Li Hongfeng.

Photo : Catherine Zang, Bureau du Québec à Beijing

Une autre soirée a été organisée conjointement par le Bureau du Québec à Beijing et l’Ambassade du Canada en Chine, afin de rassembler les diplômés d’universités québécoises basés à Beijing. Deux diplômées de l’UQAM ont assistés à cette soirée soit Mme Lying Zhao, ancienne étudiante au programme de francisation, et Mme Sylvie Cameron, diplômée en urbanisme, et épouse de l’Ambassadeur du Canada à Beijing.

Svava Bergmann en compagnie de Lying Zhao, diplômée de l’UQAM, lors d’une soirée à l’Ambassade du Canada.

Photo : Bureau du Québec à Beijing

M. Guy St-Jacques, Ambassadeur du Canada à Beijing, en compagnie de Benoît Chalifoux de l’ESG et de Svava Bergmann du SRI.

Photo : Bureau du Québec à Beijing

 


2014

Mission à Beijing, en Chine, octobre 2014

Le vice-recteur à la vie académique, René Côté, et le directeur du Service des relations internationales, Sylvain St-Amand se sont joints à la mission que dirigeait le premier ministre du Québec Philippe Couillard, en Chine, du 26 au 31 octobre 2014. Pour l’Université du Québec à Montréal, cette mission a mené à établir des accords de principe, à formaliser des ententes de partenariat et à jeter les bases de projets de recherche conjointe.

Jinan : Cérémonie d’ouverture du forum de coopération et d’amitié Québec-Shandong lors de la mission en Chine dirigée par le premier ministre du Québec Philippe Couillard.  La délégation québécoise était composée de plus de 140 personnes provenant du milieu des affaires, de la recherche, de l’enseignement et de la culture.

Beijing : Le palais impérial ou la Cité interdite.

La mission comportait deux programmes différents. D’une part, le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Science (MESRS) avait organisé un programme de visites et de rencontres ministérielles et d’autre part, le Service des relations internationales avait organisé pour l’UQAM un programme de rencontres avec des partenaires stratégiques.

Outre les banquets de réseautage auprès d'instances chinoises et les rencontres politiques, soulignons les rencontres suivantes par l’entremise du programme ministériel :

  • La rencontre avec la Fondation nationale des sciences naturelles (National Natural Science Foundation of China (NSFC) ), organisme réputé et d’envergure, qui a signé une entente avec le Québec pour financer des programmes de recherche conjoints en géologie entre autres, ce qui est prometteur pour les sciences de la terre à l’UQAM;
  • la rencontre du China Scholarship Council, organisme qui finance la mobilité professorale et étudiante, entre autres, et qui finance des étudiants chinois au doctorat, pour venir faire des études au Québec et des visites de post-doctorants ou de professeurs à l’étranger.  Le fait que l’UQAM soit partenaire avec ce Conseil permettait au Québec et à l’UQAM d’augmenter les interactions entre chercheurs et la venue d’étudiants chinois au doctorat à l’UQAM. 

Beijing : Rencontre avec China Education Association for international exchange (CEAIE).

  • La rencontre avec l’Association pour les échanges éducatifs internationaux de Chine (CEAIE) (China Education Association for international exchange), organisme qui finance des programmes de formation pour les administrations universitaires et de développement pédagogique.  Il est probable que des projets de collaboration voient le jour grâce à cette rencontre.

Beijing : Banquet de réseautage lors de l'assemblée générale annuelle Canada-Chine, du Business Council.

Le vice-recteur à la vie académique et le directeur du SRI ont pu rencontrer les représentants suivants selon le programme de mission établi par l’UQAM :

  • des représentants du Shanghai Institute for International Studies (SIIS) avec lequel certains de nos professeurs travaillent déjà et avec lequel l’UQAM souhaite augmenter le volume d’échange étudiant.  La perspective de formaliser ce partenariat est à l’étude.
  • Également à Shanghai, des représentants de l’Université de finance et d’économie (Shanghai University of Finance and Economics (SUFE)).  L’UQAM a déjà formalisé une entente-cadre et une entente d’échange étudiant. Des  étudiants de l’UQAM sont allés étudier là-bas dans le cadre d’échanges étudiants.  L’objectif de la rencontre de favoriser et promouvoir la recherche conjointe a été atteint.
  • Ensuite à Jinan, dans la province du Shandong,  l’Université du Shandong, université très prestigieuse, avec laquelle l’UQAM travaille déjà depuis cinq ans, surtout dans le domaine du tourisme et avec des chercheurs du Département d’études urbaines et touristiques de l’École des sciences de la gestion (ESG).  Cette fois-ci  l’UQAM a voulu explorer avec eux la possibilité de réaliser des partenariats de recherche dans le domaine de la littérature française, de la gestion en générale et de science politique.  On a conclu avec le projet de signer une entente formelle de partenariat dans les prochains jours.

Jinan : Rencontre à l’Université du Shandong avec des responsables des Facultés de gestion, de science politique et de littérature.


Rencontre à l’Université des langues étrangères de Beijing (BUFS) (BeiWai)

Bibliothèque de Rencontre à l’Université des langues étrangères de Beijing (BUFS).

Le vice-recteur à la vie académique René Côte a rencontré son homologue à l'Université des études étrangères de Beijing. Les discussions très positives ont mené à un accord de principe quant à la signature d'un partenariat d'échange étudiant et de recherche conjointe, en science politique et en études littéraires. Il a aussi rencontré les professeurs responsables du Centre d'études québécoises.

  • À Beijing, l’Université des langues étrangères de Beijing (BUFS) (BeiWai), une autre université très prestigieuse, qui enseigne plus de 65 langues et qui vise dans les prochaines années à augmenter l’offre à près de 80 langues.  Outre l’enseignement des langues étrangères, BeiWai comprend des départements de gestion, de science politique, littérature et un Centre d’études québécoises avec lequel l’UQAM travaille déjà depuis quelques années.  Deux textes de Sylvain St-Amand ont été publiés dans leur Cahier «Apprendre le français».

Rencontre à l’Université des langues étrangères de Beijing (BUFS) avec son vice-recteur et des professeurs de littérature française.

Le Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoise (CRILCQ) est très intéressé à travailler de près avec BeiWai, également, les professeurs d’études québécoises du Québec et des départements de science politique et de gestion. La signature d’une entente est prévue au cours des prochaines semaines.


Rencontre à l'Académie des sciences de Chine (CAS)

Le vice-recteur à la vie académique de l'UQAM a rencontré la direction de l'Académie des sciences de Chine pour discuter de projets de recherche conjoints, en particulier concernant les réformes en systèmes de santé et les villes intelligentes. L'UQAM a signé une entente de coopération avec l'Académie au printemps dernier.

  • Finalement, à l’Académie des Sciences de Chine (Chinese Academy of Sciences), l’institution la plus prestigieuse en recherche en Chine avec laquelle l’UQAM a déjà signé une entente a permis de saluer nos partenaires et de voir comment on pourrait diversifier la recherche entre autres avec l’Institut de politique et de gestion.  L’UQAM a rencontré le directeur de l’Institut pour développer des projets de recherche.

Le vice-recteur a été invité à présenter un séminaire sur les droits de la propriété intellectuelle et les perspectives internationales, à une classe de maîtrise de l’Académie, et avec deux professeurs chinois qui sont spécialistes en la matière.  Le séminaire a donné lieu à des échanges très intéressants.

Annonce de l'Allocution de René Côte à l’Académie des Sciences de Chine : le vice-recteur a présenté une allocution sur les droits de la propriété intellectuelle et les perspectives internationales.

Séminaire de René Côté sur la propriété intellectuelle dans une classe de maîtrise à l'Académie des sciences de Chine.

De gauche à droite : Prof. Mu, Prof. Xue, Prof. Fang, de la haute direction de l'Académie des sciences de Chine, et le vice-recteur et le directeur du SRI de l'UQAM, René Côté et Sylvain St-Amand.

Académie des sciences de Chine.

Photos : Sylvain St-Amand


Mission à Beijing, en Chine, mars 2014

Drapeau de grandes multinationales de l’internet dans le parc technologique de Tsinghua University, Beijing.

School of economics and management, Tsinghua University, Beijing.

Rencontre avec prof Fang Xin et des collègues de Chinese Academy of Sciences, à Beijing.

Suite à la participation de l'UQAM à la Conférence APAIE 2014, à Séoul, en Corée du Sud, du 20 au 25 mars, le directeur du Service des relations internationales Sylvain St-Amand est allé à Beijing, en Chine pour rencontrer des représentants de l'Université de Tsinghua, du China Institute for Science and Technology Policy; des représentants de Chinese Academy of Sciences; et des représentants de Chinese Academy of Science and Technology for Development, du ministère des Sciences et des Technologies de Chine.  Ces rencontres avaient été organisées de concert avec les professeurs de l'UQAM du Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST), pour parler de coopération scientifique en matière de science et technologie et pour préciser les termes des collaborations concernant une conférence à venir, à Montréal, en octobre 2014.  En effet, un Forum est prévu sur les collaborations Chine-Canada-Québec, piloté par le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie du Québec (MESRST), le MRIFCE, et le Consulat général de Chine de Montréal. Près de 80 participants chinois en provenance de plusieurs provinces et d’associations scientifiques sont attendus.

Rencontre avec Liang Zheng, de School of Public Policy and Management, Tsingua Université, à Beijing.

Rencontre avec Chinese Academy of Science and Technology for Development, ministère des Sciences et des Technologies de Chine, à Beijing. À droite le secrétaire général Hu Zhijian.

Le directeur a aussi rencontré les représentants du Bureau du Québec à Beijing pour parler des programmes gérés par le bureau et de réseautage de l'UQAM.

Rencontre avec des responsables des études québécoises de l’Université des langues étrangères (BEI WAI), professeurs Wang et Li et de l’Université Beida, professeur Chen.

Également, l'UQAM avait organisé une rencontre avec des professeurs de français et d'études québécoises, de l'Université de Beijing (Beida) et de l'Université des langues étrangères de Beijing (BEI WAI). La rencontre avec des responsables des études québécoises de BAI WAI a permis d'envisager des développements de la «Communauté de pratique pour les enseignants du français et du programme d’études québécoises à travers le monde».  Le directeur du SRI aura l'occasion de collaborer à l'écriture d'une chronique dans la revue «Apprendre le français», s'adressant aux étudiants chinois qui apprennent le français.

Hutong de Beijing.

Finalement, une rencontre avec l'Institut Confucius, à Beijing, a permis de renforcer le partenariat avec l'UQAM.  Chaque année, un professeur de chinois vient enseigner à l'École de langues à l'UQAM.  Également, l'Institut offrira du matériel didactique, des conférenciers, en plus de collaborations concernant la pédagogie. 

Soulignons que le directeur a pu rencontrer l'étudiant Gabriel Sauriol, étudiant de l'UQAM, qui participe à un programme d'assistant de langue, depuis septembre, à  l'Université de Beijing des langues et des cultures chinoises (BLCU). C'est dans le cadre d'un programme du gouvernement du Québec que les frais de voyage et une allocation mensuelle sont financés pour enseigner le français, en tant qu'assistant de langue française.  En échange, une étudiante de cette université est assistante de langue chinoise à l'UQAM.

Gabriel Sauriol, étudiant de l'UQAM, qui participe à un programme d'assistant de langue à l’Université BLCU, depuis septembre et Guillaume St-Amand, étudiant en deuxième année de baccalauréat en administration à l’École des sciences de la gestion de l’UQAM, en programme d’échange CREPUQ à l’Université Tongji, Shanghai.

Photos : Sylvain St-Amand


 

2013

Mission de l'UQAM en Asie, octobre 2013

Le recteur Robert Proulx de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) a contribué à plusieurs événements et visité plusieurs partenaires universitaires en Chine, en Taïwan et au Japon en octobre 2013. Accompagné du directeur du Service des relations internationales de l’UQAM, il s’est rendu en Chine, le 29 septembre et le 1er octobre à Shanghai, le 2 octobre à Wuhan, ensuite à Taïwan, des 3 au 5 octobre à Taipei, pour terminer sa mission au Japon, des 6 au 8 octobre à Kyoto et des 8 au 11 octobre à Tokyo.

Mission en Chine

Le recteur Proulx était à Wuhan le 2 octobre, invité spécial de l'Université Normale de la Chine Centrale (Central China Normal University (CCNU)) dans le cadre des célébrations du 110e anniversaire de la fondation de CCNU.

Le matin, le recteur Proulx a contribué à l’événement en tant que représentant des universités étrangères lors d'une cérémonie de célébrations et de récapitulations historiques, où il a fait un discours sur l'histoire tumultueuse, mais héroïque de CCNU. Plus de 10 000 dignitaires, professeurs et étudiants ont assisté à ce discours à l’auditorium.

En après-midi, il a participé au Presidents' Forum, qui a réuni plus de vingt présidents d'universités : universités de Chine, Taiwan, Hong Kong, Corée du Sud, États-Unis, Australie et du Canada. Il a donné une communication sur l'internationalisation et la nécessité de coopérer en partenariat. Des discussions entre présidents ont donné lieu à la «Déclaration de Wuhan sur la coopération et la mise en partage de cours en ligne».

Mission à Taïwan

Une des plus hautes tours, Tour 101 à Taipei.

Le recteur Proulx a pu rencontrer des représentants de l’Association des professeurs de français de Taïwan à Taipei pour discuter d’échange avec les départements de français et de didactique des langues de l’UQAM. Un projet de portail québécois où l’on trouverait du matériel pédagogique et didactique accessible aux professeurs de français et à leurs étudiants est en développement.

Le recteur a aussi rencontré le président de l’Université nationale de Taïwan (National Taiwan University - NTU) pour y discuter de partenariat dans des projets de recherche en science politique et en gestion en particulier, et aussi dans le but d’établir un programme d’échange étudiant.

Rencontre avec Dr Pan-Chyr Yang, président de National Taiwan University - NTU.

Conclusion

Comme on peut le constater, l'UQAM a pu faire rayonner sa vision et son expertise auprès des représentants gouvernementaux, universitaires, et économiques au cours de cette mission en Asie et a développé de nouvelles collaborations et de nouveaux partenariats.

Pour plus d’information :

Photos : Sylvain St-Amand


Délégation de la Central China Normal University (CCNU) à l'UQAM 2013

L'Université du Québec à Montréal a accueilli une délégation de la Central China Normal University (CCNU), le 8 avril 2013, dans le but de signer une entente d'échanges étudiants et de visiter l'UQAM.

La délégation était composée d'une dizaine de membres de la Central China Normal University (CCNU) et du Consulat général de la République populaire de la Chine à Montréal, dont les doyens de l'école d'économie, de sciences, de musique, de politique, des échanges culturels de CCNU et :

  • YANG Zongkai, président
  • LUO Jun, directeur du Bureau du Président
  • KE Changqing, directeur du Bureau international
  • ZHAI JianJun, consul, Consulat général de la République populaire de la Chine à Montréal

La délégation a pu rencontrer plus d'une dizaine de membres de l'UQAM dont :

  • Robert Proulx, recteur
  • René Côté, vice-recteur à la Vie académique
  • Marie-Cécile Guillot, directrice de l’École de langues
  • Mario Morin, doyen de la Faculté des sciences
  • Sylvain St-Amand, directeur du Service des relations internationales

Le recteur de l'UQAM Robert Proulx a prononcé une allocution au sujet de l'internationalisation des universités et des avantages des multiples réseaux de collaboration internationale. Il a souligné qu'ils permettent d'enrichir la compréhension mutuelle et influencent les approches de la recherche et de la création, de la formation et du service communautaire.

Délégation chinoise de la Central China Normal University à l'UQAM

Photo : Nathalie St-Pierre

Il a rappelé qu'au printemps 2012, une délégation de CCNU a visité l'UQAM et a signé un protocole d'entente-cadre, qui est devenu le fondement des efforts de coopération CCNU-UQAM; que Philippe Juneau, professeur au Département des sciences biologiques, a travaillé pendant plusieurs années avec des professeurs de biologie du CCNU.

Les membres du Service des relations internationales ont visité Wuhan à trois reprises. Ces visites ont permis d'améliorer de façon significative la compréhension mutuelle et de renforcer la coopération entre les deux universités.

De gauche à droite : KE Changqing, directeur du Bureau international de la CCNU, Sylvain St-Amand, directeur du Service des relations internationales de l’UQAM, YANG Zongkai, recteur de la CCNU, Robert Proulx, recteur de l’UQAM, ZHAI Jianjun, consul au Consulat général de la République populaire de la Chine à Montréal, René Côté, vice-recteur à la Vie académique de l’UQAM.

Photo: Nathalie St-Pierre

Finalement, lors de la présente rencontre, les deux universités sont allées de l'avant avec leur partenariat en formalisant des échanges d'étudiants.

Soulignons que l'UQAM collabore avec la Chine depuis plus d'une décennie; qu'elle a mis en place des accords formels avec une dizaine d'institutions chinoises. Les professeurs de l'UQAM travaillent avec des universités chinoises sur la recherche en muséologie, tourisme, mode, gestion, étude du français et biologie. L'UQAM a offert un programme de MBA pour cadres à l'étranger dans trois grandes villes chinoises depuis 2003. 250 cadres d'entreprise ou dirigeants ont suivi cette formation.

La séance s'est clôturée par la signature de l'entente d'échanges étudiants. Selon le recteur Proulx, cette visite est une nouvelle étape dans la construction de ce partenariat avec CCNU, d'excellent augure pour des projets futurs.

Photo: Nathalie St-Pierre

De plus, la délégation a fait une visite sommaire de l'UQAM, incluant une présentation du professeur Maher Kooli, à la Salle des marchés de l'École des sciences de la gestion et, une présentation à la Galerie de l'UQAM, de Louise Déry, directrice de la Galerie.

Pour plus d'information : Nouvelles de l'UQAM : «L'UQAM et une université chinoise échangeront des étudiants» (9 avril 2013)

+ Le site de CCNU


Mission en Chine en mars 2013

Le directeur du Service des relations internationales de l'UQAM s'est rendu en Asie de l'est pour participer à la conférence APAIE (Asia-Pacific Association of International Educators) et pour développer de nouveaux partenariats australiens et chinois en mars 2013. Du 9 au 20 mars, il s'est rendu en Chine, à Hong Kong, à Wuhan et à Taipei (Taïwan). Cette mission a permis de renforcer la présence de l'UQAM en Asie et en Australie.

Hong Kong, APAIE 2013, 11-14 mars

8e Conférence APAIE 2013 à Hong Kong

La conférence APAIE réunit les universités de l'Asie-Pacifique et celles qui désirent y développer des partenariats pour discuter d'échanges étudiants et d'internationalisation des universités. Des conférences sur l'internationalisation des universités sont organisées en parallèle aux rencontres dans le Hall d’exposition.La CREPUQ y tient un kiosque où sont présentes les universités québécoises.

Représentants des universités du Québec devant le kiosque de la CREPUQ à la conférence APAIE 2013.

Le Service des relations internationales a été présent au kiosque du Québec pour répondre aux demandes des participants à la conférence et avec pour objectif de développer des partenariats pour des échanges étudiants en Asie et en Australie, en réponse à la demande croissante des étudiants de l'UQAM. Cette région est prioritaire pour l'UQAM avec pour exigences les études en français.

 

Le directeur du SRI a assisté à un déjeuner-causerie donné par le ministre des Affaires étrangères du Canada John Baird, et y rencontrer des représentants de compagnies et institutions canadiennes.

Le directeur du SRI a participé à la réunion du Australian Universities International Directors Forum, pour y faire des contacts et prendre des rendez-vous.

Réception Québec. Le directeur du SRI a présenté, à la demande de la CREPUQ, l'état des échanges étudiants entre les universités du Québec et de la Chine, l'éducation au Québec, à la Table ronde Canada-Chine, organisée par le Consulat canadien à Hong Kong.

La présence de l'UQAM à la conférence a eu pour résultat de mieux connaître la situation actuelle de l’internationalisation des universités en Asie, les meilleures pratiques, les tendances et les défis des prochaines années.

Wuhan, les 15 -16 mars

Une rencontre avec l'Université de Wuhan permet d'envisager des possibilités d'échanges étudiants avec World Trade Organization Institute, qui a pour mandat de préparer les étudiants à des carrières internationales.

Équipe de direction du World Trade Organization Institute

Photo : WTOI

La rencontre avec Central China Normal University (CCNU) fait suite à la signature d'une entente-cadre au printemps 2012 et, en avril 2013, la signature d'une entente d'échanges étudiants est prévue.

Des discussions sont aussi en cours pour une collaboration sur la tenue d’un séminaire pour les étudiants au doctorat qui les préparerait à internationaliser leurs carrières.

Journées Québec à Taïwan, 17-19 mars

Dans le cadre des journées de la Francophonie, le Bureau du Canada à Taipei et l'UQAM ont organisé des journées Québec. Il s'agit de rencontres entre universités québécoises et universités taïwanaises, en particulier avec les professeurs de français, les étudiants, et les directeurs de relations internationales, afin de favoriser les activités académiques conjointes et les échanges étudiants. Les directeurs de relations internationales des universités Laval, de Sherbrooke, et de l'UQAM y étaient présents.

Le directeur du SRI a participé au Salon de recrutement étudiant de Taipei et y a présenté une communication. La communication portait sur le système éducatif québécois et s'adressait à une cinquantaine de participants; les trois représentants québécois ont répondu aux questions.

Photo : Avec Chloé Chen, du Bureau d’Affaires canadien, et Michael Chen du Bureau du Québec. Participation du directeur du SRI au Salon de recrutement étudiant de Taipei, où le Québec a installé un kiosque afin de promouvoir les études au Québec.

Photo : Bureau du Québec

Rencontre des directeurs de relations internationales d'universités taïwanaises

Le 18 mars s'est tenu une rencontre des directeurs de relations internationales avec les trois représentants des universités québécoises, les représentants du Bureau commercial du Canada, Chloé Chen et Jason Reeves; M. Michael Chen, directeur du Bureau du Québec à Taïwan ; les directeurs de bureaux et services de relations internationales de huit universités taïwanaises :

  1. National Taiwan University
  2. National Tsinghua University
  3. Central Taiwan University
  4. Tamkang University
  5. Shih Chien University
  6. National Taiwan University of Arts
  7. Fu Jen Catholic University
  8. National Cheng Chih University

Rencontre avec les universités taïwanaises

Rencontre avec les universités taïwanaises

Photo :Bureau du Québec

 

Également, les représentants des universités québécoises ; les représentants du Bureau commercial du Canada, madame Mackay, madame Chen, et M. Reeves; M. Michael Chen, Directeur du Bureau du Québec à Taïwan ; et une douzaine de professeurs de français à Taïwan ont participé à la réception «Rencontre avec les universités québécoises», à la résidence de la directrice exécutive du bureau commercial du Canada à Taipei, madame Kathleen Mackay. Les discussions ont porté sur la culture francophone au Québec, l’Association internationale des Études québécoises, et les possibilités d’échanges académiques entre le Québec et Taïwan.

Visite de trois universités de Taipei

Centre-ville de Taipei

 

Le Directeur du SRI a visité trois universités à Taipei afin d'explorer les champs d'intérêts communs avec l'UQAM.

  1. Université Shih Chien 
  2. Université de la Culture chinoise
  3. Université centrale de Taïwan

Discussions avec le directeur des relations internationales de Université Shih Chien. Cette université est renommée mondialement pour ses programmes de design de mode, en gestion et en arts.

Photo : USC

 

Lors de la visite à l'Université de la Culture chinoise, le directeur du SRI a rencontré le président, des membres du Département des relations internationales et du Département de français, pour discuter de coopération future.

Photo : UCC

Visite à l'Université centrale de Taïwan et présentation de la pièce de théâtre en français («Passé composé» de Jean Anouilh), organisée per les étudiants du Département de français. Impressionnante performance qui témoigne bien de la qualité des formations en français dans cette université. Photo : Au théâtre de UCT avec les professeurs et comédiens.

Photo : UCT

Temple à Taipei

 

Photos : Sylvain St-Amand