Délégations et missions au Mexique

2014

Mission de l’UQAM au Mexique, novembre 2014

Une délégation de l’Université du Québec à Montréal s’est rendue au Mexique du 8 au 12 novembre 2014 pour développer des partenariats avec des universités mexicaines, en particulier dans le domaine des arts.

La délégation de l’UQAM était composée de deux professeurs de la Faculté des arts, ainsi que de deux représentantes du Service des relations internationales (SRI) qui les ont accompagnés dans leur démarche:

Jennifer Carter, directrice des Cycles supérieurs en muséologie, et professeure en Nouvelles muséologies, patrimoines immatériels et objets culturels au Département d’histoire de l’art, à l’Université du Québec à Montréal

Alexandre Castonguay, professeur à l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM. Les œuvres d'Alexandre Castonguay exploitent les technologies désuètes et les logiciels libres. Il est membre fondateur d’Artengine.

Svava Bergman, conseillère aux partenariats et au développement international, responsable de la représentation pour la Faculté des arts au Service des relations internationales.

Catherine Rodriguez, conseillère aux partenariats et au développement international pour la région des Amériques.

 

Atelier Agit P.O.V. en compagnie des étudiants de la UAM.
Photo de : Viviana Diaz et Mariangela Aponte Núñez

À Mexico, Alexandre Castonguay a présenté l’Atelier Agit Pov aux étudiants de la Universidad Autónoma Metropolitana (UAM), en compagnie de la professeure Paz Sastre. Les créations des étudiants ont ensuite été présentées dans les rues de Mexico (www.facebook.com/AgitPOV).

Manifestation étudiante devant le Ángel de la Revolución à Mexico.
Photo de : Wendy Morales

Le Professeur Castonguay a également pu rencontrer, en compagnie des conseillères du SRI, des représentants de la Unidad Lerma à la UAM, ainsi que des collègues du Centro Nacional de las Artes (CENART), du SOMA, et de la Universidad Autónoma del Estado de México (UAEM).  Il a aussi participé, à titre de conférencier, au Symposium international d’études supérieures en Arts et Design, qui avait lieu à la Faculté d’architecture de la Universidad Nacional Autónoma de México (UNAM).


Alexandre Castonguay à la Conférence Symposium international d’études supérieures en Arts et Design, qui avait lieu à la Faculté d’architecture de la Universidad Nacional Autónoma de México (UNAM).

La Professeure Jennifer Carter a également visité la UNAM et elle y a rencontré la responsable des programmes de cycles supérieurs en Histoire de l’art, ainsi que quelques représentantes du Museo Universitario de Arte Contemporáneo (MUAC). Mme Carter s’est aussi entretenue avec des professeurs de la Universidad Iberoamericana et de la Escuela Nacional de Restauración, Conservación y Museografía (ENCRyM) au sujet des possibilités de partenariat dans le domaine de la Muséologie. Afin d’identifier de nouveaux lieux de stages pour les étudiants de cycles supérieurs en Muséologie, des rencontres ont été organisées avec la direction du Museo Memoria y Tolerancia, ainsi qu’avec de hauts responsables de l’Institut national d’histoire et d’anthropologie, qui gère plus de 120 musées et espaces d’expositions à travers le Mexique, dont le fameux Musée national d’anthropologie.

Jennifer Carter au Museo Memoria y Tolerancia.

La délégation de l’UQAM a rencontré le Responsable des affaires académiques à l’Ambassade du Canada à Mexico, ainsi que la Délégation générale du Québec à Mexico. Les conseillères du SRI ont effectué des entrevues radio avec des étudiants et diplômés de l’UQAM qui vivent présentement à Mexico. Catherine Rodriguez a également profité de cette mission au Mexique pour visiter l’Institut national de santé publique, situé à Cuernavaca, un nouveau partenaire de l’UQAM.

Zocalo, Ville de Mexico

Museo Universitario de Arte Contemporáneo (MUAC), Pilar Ortega et Muna Cann en compagnie de Jennifer Carter.

CENART, Mexico

Rencontre avec les représentants de la Unidad Lerma à la Universidad Autónoma Metropolitana (UAM).

Universidad Nacional Autónoma de México (UNAM), Mexico.

Rencontre avec les représentants de la Faculté des Arts et Design (Facultad de Artes y Diseno) à la Universidad Nacional Autónoma de México (UNAM), Mexico.


Mission de l’UQAM au Mexique, septembre 2014

L’Université du Québec à Montréal a participé à une mission des universités canadiennes au Mexique, organisée par l’Association des universités et collèges du Canada (AUCC), en septembre 2014.  En effet, c’est dans le contexte d’un ralentissement des collaborations observées entre le Mexique et le Canada ces dernières années, et dans le but de relancer la coopération en matière d’enseignement supérieur et de recherche que les efforts concertés des membres de l'AUCC sont déployés. 

Également, le Mexique a été désigné pays prioritaire dans le cadre de la Stratégie en matière d’éducation internationale et du Plan d’action sur les marchés mondiaux du Canada.  Le Mexique, qui favorise résolument l’internationalisation de l’enseignement supérieur, élabore actuellement une stratégie sur l’éducation internationale et est en train de définir des priorités stratégiques en matière d’investissement. Toutefois, Proyecta 100000, une initiative ambitieuse visant à porter à 100 000 le nombre d’étudiants mexicains aux États-Unis, ne comprend aucun objectif relatif à la mobilité vers le Canada, malgré une volonté annoncée de renforcer les liens avec l’Amérique du Nord dans son ensemble. Les universités canadiennes désirent donc agir collectivement afin de devenir partie prenante du programme d’internationalisation du Mexique.

Ouverture de la rencontre annuelle de la Asociación Nacional de Universidades e Instituciones de Educación Superior (ANUIES).  Photo : AUCC

Les représentants de l’UQAM, Sylvain St-Amand, directeur du Service des relations internationales de l’UQAM et Svava Bergmann, conseillère aux partenariats et au développement international au SRI, se sont rendus à México pour participer à cette délégation de l’Association des universités et collèges du Canada, et Svava Bergman s'est rendue à San Cristóbal de Las Casas, au Congrès de l’Association nationale des universités et institutions d’enseignement supérieur (ANUIES) du Mexique. Elle a participé à la rencontre annuelle de l’ANUIES afin de mieux saisir les occasions et les enjeux vécus par les universités mexicaines et a pris part à un échange d’information sur les pratiques exemplaires et les initiatives concertées avec des homologues mexicains dans le domaine de l’internationalisation de l’enseignement supérieur.  La mission a été également l’occasion de renforcer nos liens et renouveler nos ententes avec nos partenaires mexicains actuels, et établir des relations avec de nouvelles universités et organismes mexicains.

À San Cristobal, l’ambassadeure du Canada au Mexique a parlé des priorités du Canada pour le Mexique. Des discussions avec des responsables des affaires extérieures mexicaines ont permis de proposer des initiatives permettant de rehausser les échanges Canada-Mexique, qui ont connu une baisse au cours des dix dernières années.  Également, la présence des représentants du Consejo Nacional de Ciencia y Tecnología (CONACyT), México,  organisme gouvernemental pour faire la promotion de la recherche scientifique et qui offre un programme de bourses aux étudiants a permis d’échanger sur la possibilité d’organiser des sessions de travail commune entre professeurs canadiens et mexicains pour hausser les échanges au deuxième cycle et la recherche.

Cathédrale de San Cristóbal. San Cristóbal de Las Casas est une ville du Chiapas, au Mexique. Photo : AUCC

Mentionnons que selon les organisateurs, le moment de la visite était des mieux choisis. En effet, selon l’ambassade du Canada, cette délégation constituait la plus importante mission concertée de représentants d’universités au Mexique depuis 1996. La visite a été perçue comme une étape importante pour le renouvellement des relations canado-mexicaines en matière d’enseignement supérieur, démontrant que le Canada est un partenaire de choix pour la coopération en matière d’enseignement et de recherche. Les signaux reçus des représentants des universités mexicaines et des décideurs gouvernementaux indiquent une volonté manifeste à déployer les ressources nécessaires pour favoriser la mobilité étudiante, la collaboration en recherche, la formation linguistique et l’éducation postsecondaire des Autochtones avec le Canada.

Délégation du Canada au Mexique dans le but de relancer la coopération avec le Mexique en matière d’enseignement supérieur, à l’ambassade du Canada.  Photo AUCC

Rencontres des partenaires de México

Les membres du SRI ont pu rencontrer les partenaires de l’UQAM pour renouveler des ententes ou négocier de nouvelles ententes :

  • L'Institut national de santé publique (INSP), avec qui l’UQAM a des collaborations depuis une dizaine d’années, à travers la Faculté de communication et le Centre de recherche interdisciplinaire sur le bien-être, la santé, la société et l’environnement (CINBIOSE) et la Communauté de pratique canadienne en approches écosystémiques de la santé (CoPEH-Canada) sur les questions d’écosanté ou ecohealth; l’UQAM prévoit signer une entente avec cet Institut d’enseignement supérieur, qui offre des cours au deuxième et troisième cycle sur plusieurs thématiques reliées à la santé.
  • Le Bureau des relations internationales de la Universidad Nacional Autónoma de México (UNAM), avec qui l’UQAM est à renouveler ses ententes autant cadre qu’échanges étudiants. Plusieurs représentants des facultés et des départements de cette institution de 337 000 étudiants étaient également présents à la rencontre. Les représentants de l’UQAM ont également visité le Campus des Arts, avec qui la collaboration semble très prometteuse. Désormais la Faculté des arts de l’UQAM aura une entente spécifique avec la Faculté des arts de la UNAM.
  • La Universidad Autónoma Metropolitana (UAM) a un nouveau programme en arts numériques, d’intérêt pour l’UQAM.  Les rencontres ont permis de développer un accord spécifique avec leur Faculté LERMA, en plus de renouveler les ententes-cadres et d’échanges étudiants. Les représentants du SRI ont rencontré le recteur de la Faculté LERMA, le secrétaire académique et la responsable du programme en arts et une professeure qui est très intéressée à collaborer avec l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM.
  • Centro de Investigación y Docencia Económicas (CIDE), partenaires avec qui on a déjà renouvelé nos ententes avec la Faculté de science politique et de droit et l’École des sciences de la gestion.
  • Le Campus México de l’Instituto Tecnológico y de Estudios Superiores de Monterrey (ITESM), mieux connu sous le nom de Tec de Monterrey. L’UQAM renouvellera prochainement son entente-cadre et son entente d’échanges étudiants avec le Tec de Monterrey, qui est la plus prestigieuse institution d’enseignement supérieur au Mexique.

Retrouvailles à México avec des diplômés de l’UQAM. Photo : UQAM

Le 8 septembre dernier, le Service des relations internationales de l'UQAM a invité quatre diplômés qui travaillent au Mexique, une étudiante en échange à México, et une ancienne étudiante étrangère venue en échange à l’UQAM, à un cocktail et un dîner informel, en présence des représentants et des diplômés d'autres universités canadiennes, ainsi que des délégués de l'Ambassade canadienne.

À México, l’AUCC a organisé une conférence de presse et dans le cadre de cette conférence de presse l’UQAM a annoncé le renouvellement des ententes avec ses partenaires UNAM, UAM, CIDE, Universidad de Guadalajara et Tecnológico de Monterrey et également la nouvelle entente avec l’INSP.  Le tout sera finalisé au cours des prochains mois.

Lors de cette mission, l’UQAM a pu rencontrer les représentantes de la Délégation du Québec à México lors d’un déjeuner et les représentants de l’Ambassade du Canada.

L’UQAM effectuera une mission en novembre au Mexique avec des professeurs de l’École des arts visuels et médiatiques et du programme de muséologie pour créer de nouveaux liens dans le domaine des arts visuels et médiatiques, avec des programmes de muséologie et avec des musées.

Mentionnons que pour faire suite à cette récente mission des universités canadiennes au Mexique dirigée par l’AUCC, le gouvernement du Mexique a annoncé la prolongation de la période d’inscription au programme de bourses d’études pour étudiants étrangers jusqu’au 31 octobre 2014 (Bourses des gouvernements étrangers – Mexique).
 


Visite du consul du Mexique à l’UQAM en mai 2014

Le 2 mai dernier, le consul général du Mexique à Montréal, M. Francisco Del Rio a rendu une visite de courtoisie au recteur de l’UQAM, Robert Proulx afin de dresser un état des lieux sur la collaboration entre l’UQAM et le Mexique. Étaient également présents à la rencontre la responsable des affaires académiques et culturelles du Consulat du Mexique, Mme Zoila Sanchez, et de l'UQAM, le vice-recteur à la vie académique, René Côté et la conseillère en développement international du Service des relations internationales, Svava Bergmann.

Le consul a pu prendre connaissance de plusieurs projets de coopération et de recherche initiés par l’UQAM, qui ont eu lieu au Mexique au cours des dernières années. Ces projets abordaient des thèmes d’une grande diversité : l’art et les technologies, la géochimie, l’enseignement du français et des mathématiques, la citoyenneté et la démocratie, et le tourisme durable, pour ne nommer que ceux-là.

La rencontre a également permis de discuter de stratégies afin de rehausser les échanges étudiants entre l’UQAM et les institutions d’enseignement supérieur mexicaines. Les gouvernements québécois et mexicain se sont d’ailleurs concertés afin d’offrir des bourses aux étudiants québécois désirant étudier au Mexique ainsi qu’aux étudiants mexicains qui veulent étudier au Québec. Des bourses à la mobilité sont également disponibles pour les professeurs qui souhaitent poursuivre des activités d’enseignement ou de recherche au Mexique (Programmes spéciaux de recherche et d'excellence du gouvernement du Mexique pour étrangers 2014).

De gauche à droite : Mme Zoila Sanchez Espinosa, responsable des affaires culturelles et académiques au Consulat du Mexique, M. Robert Proulx, recteur de l’UQAM, M. Francisco Del Rio, consul général du Mexique, Svava Bergmann du SRI et René-Côté, vice-recteur à la vie académique de l'UQAM.

Photo : UQAM


2013 

Mission au Mexique pour le Congrès des Amériques sur l’éducation internationale, octobre 2013

Des représentants de l’Université du Québec à Montréal  (UQAM) ont participé à la troisième édition du Congrès des Amériques sur l’éducation internationale (CAEI), à Monterrey, au Mexique, du 15 au 18 octobre 2013.  Cette année, l’institution hôte du CAEI Mexique 2013 était l’Universidad Autónoma de Nuevo León.

Le CAEI a rassemblé plus de 800 participants de trente pays des cinq continents. Le Congrès a commencé avec une cérémonie inaugurale présidée par le recteur de l’Universidad Nacional Autónoma de México, José Narro Robles. Le thème de cette année était : «Mobilité de la connaissance : responsabilité et ressources».

Ouverture du Congrès des Amériques sur l’éducation internationale, à Monterrey, au Mexique, en octobre 2013.

Photo : Sylvain St-Amand

Les organisateurs ont souligné l’importance et l’engagement de mettre en œuvre des stratégies menant à des résultats concrets dans l’internationalisation de l’enseignement supérieur et en vue de l’optimisation de ce secteur clé dans les Amériques.  Également, ils ont discuté des tendances en enseignement supérieur, échangé des expériences culturelles, sociales et académiques avec leurs collègues de la communauté de l’enseignement supérieur, afin de construire des relations interinstitutionnelles dans les Amériques.

Plusieurs ateliers ont été présentés concernant l’internationalisation à distance; les stratégies d’internationalisation pour les doctorats et la recherche et l’utilisation créative des bourses du Programme des futurs leaders dans les Amériques (PFLA); l’internationalisation des universités des peuples autochtones et des premières nations et l’enseignement supérieur du Mexique plus spécifiquement; et les perspectives permettant de renforcer le processus d’internationalisation dans les institutions. Le débat plénier du 18 octobre a porté sur l’internationalisation transversale en enseignement supérieur.

Rencontre sur l’expertise québécoise : cas innovants de collaborations internationales en Amérique latine 

Mercredi 16 octobre, Sylvain St-Amand, directeur du Service des relations internationales de l’UQAM était invité par le ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur (MRIFCE) à participer à un déjeuner-conférence sur l’expertise québécoise : cas innovants de collaborations internationales en Amérique latine.  Outre Sylvain St-Amand, trois autres conférenciers ont présenté leurs exposés : Sylvie Thériault, directrice de Cégep international, Nicole Lacasse, vice-rectrice adjointe aux études et activités internationales de l’Université Laval et monsieur Adel El Zaïm, directeur du Service des relations internationales de l’Université de Sherbrooke

Rencontre sur l’expertise québécoise : cas innovants de collaborations internationales en Amérique latine. 

Photo : Sylvain St-Amand

Soulignons la présence de Christiane Pelchat, déléguée générale du Québec à Mexico et François Lafond, consul général du Canada à Monterrey, au Mexique.

Les participants ont présenté un cas innovant développé par leur université dans la région, et le directeur du SRI-UQAM a présenté pour sa part le MBA pour cadres international (EMBA) de l’École des sciences de la gestion de l’UQAM, offert en partenariat avec Universidad Autónoma de San Luis Potosí (UASLP) au Mexique.

Atelier «Développer les compétences internationales : Formation en internationalisation de l’enseignement supérieur»

Jeudi 17 octobre, Maximiliano Sainz, conseiller au Service des relations internationales de l’UQAM a présenté un atelier en collaboration avec Alain Boutet, directeur des Relations internationales, Dalhousie University du Canada, Norma Angélica Juárez Salomo, directrice de Développement et Coopération, Universidad Autónoma del Estado de Morelos (UAEM) du Mexique. 

L’atelier ayant pour thème : «Développer les compétences internationales : Formation en internationalisation de l’enseignement supérieur» s’adressait aux directeurs et charges de relations internationales et avait pour objectif d’aborder dans une perspective interaméricaine trois aspects critiques pour le développement articulé et durable d’une stratégie d’internationalisation : Fondements et implications de l’internationalisation, Bases pour la planification des activités d’internationalisation, et Internationalisation du Curriculum.

Atelier «Développer les compétences internationales : Formation en internationalisation de l’enseignement supérieur». 

L’atelier visait la sensibilisation à l’importance de la formation et du perfectionnement des leaders actuels de la génération de la relève.

Maximiliano Sainz, conseiller au Service des relations internationales de l’UQAM, lors de l’atelier «Développer les compétences internationales : Formation en internationalisation de l’enseignement supérieur».

Un groupe de finissants du Diplôme en Internationalisation de l’enseignement supérieur, offert par le Colegio de las AméricasCOLAM a partagé son expérience d’apprentissage. L’atelier s’est finalisé avec la remise de diplômes par le recteur de l’Universidad Autónoma de Nuevo León, M. Jesús Ancer Rodríguez.

Atelier «Développer les compétences internationales : Formation en internationalisation de l’enseignement supérieur».

Sessions parallèles

Suite aux sessions plénières, plusieurs sessions parallèles ont été présentées lors du congrès, au cours desquelles se déroulaient plusieurs ateliers au même moment. 

Atelier : «Canada-Brésil-Mexique : Tracer une nouvelle voie pour les partenariats trilatéraux

Mercredi 16 octobre, Sylvain St-Amand, l’UQAM en collaboration avec Alicia Cabreto Lobato présidente de Asociación Mexicana para la Educación Internacional, AMPEI, et Directrice de la Coopération académique de Universidad Autónoma de San Luis Potosí, Mexico; José Celso Freire Junior,  conseiller aux relations internationales de Universidade estadual Paulista «Júlio de Mesquita Filho» (UNESP) du Brésil et président de la de la FAUBAI, l’Association des Bureaux de Relations Internationales des Universités Brésiliennes ont présenté une session parallèle.

L’atelier était organisé par l’Association des universités et collèges du Canada (AUCC) et Rachel Lindsey, analyste principale des politiques à l’AUCC a agi comme modératrice.  Dans le cadre du thème (B) Agenda de l’internationalisation dans les Amériques, le thème de leur présentation était : «Canada-Brésil-Mexique : Tracer une nouvelle voie pour les partenariats trilatéraux» (Canada-Brazil-Mexico Charting a New Course for trilateral Partnerships). 

Cette session a exploré comment, les institutions canadiennes, brésiliennes et mexicaines peuvent tracer une nouvelle voie pour les partenariats trilatéraux et comment les collaborations trilatérales peuvent aider à faire progresser les efforts d'internationalisation. Chaque intervenant a présenté son institution et fournit des exemples de collaboration trilatérale menée par son institution.

Par la suite, une discussion animée a engagé les intervenants et le public sur des questions spécifiques, y compris : les meilleures pratiques, liées à la mobilité bilatérale des étudiants; comment augmenter la visibilité de l'institution dans un contexte international, les possibilités de projets de recherche conjoints, les diplômes conjoints ainsi que des stratégies institutionnelles actuelles à saisir les opportunités dans d'autres pays (par exemple, Chine, Inde). Les participants ont abordé également des questions à caractère national dans chacun de leurs pays respectifs, dont les tendances nationales liées à la relation trilatérale. Après avoir fourni le survol de la collaboration trilatérale en cours, la session s’est terminée en fournissant des renseignements sur les tendances à venir et les occasions pour les prochaines années.

Atelier : «Le développement des capacités en matière d'internationalisation de l'enseignement supérieur»

Atelier : «Le développement des capacités en matière d'internationalisation de l'enseignement supérieur».

Vendredi 18 octobre, Maximiliano Sainz, conseiller SRI-UQAM en collaboration avec Alain Boutet, directeur des Relations internationales, Dalhousie University du Canada, Norma Angélica Juárez Salomo, Directrice de Développement et Coopération, Universidad Autónoma del Estado de Morelos (UAEM) du Mexique et Fernando Daniels, directeur exécutif du Colegio de las Américas – COLAM du Canada ont présenté une session.   Dans le cadre du thème (C) Gestionnaires et internationalisation, la session a porté sur le thème : «Le développement des capacités en matière d'internationalisation de l'enseignement supérieur».

Le but de cet atelier était de partager l'expérience et les leçons du diplôme de l'internationalisation de l'enseignement supérieur du Colegio de las Américas – COLAM dans le cadre des initiatives d’internationalisation des formations.

Dans le contexte de la mondialisation et de la compétitivité internationale, les universités doivent relever le défi des stratégies de développement dans tous les secteurs de l'internationalisation, y compris la mobilité, le recrutement, l’association, réseaux internationaux, les offres éducatives internationales, l'internationalisation du curriculum, la double diplomation ou la co-diplomation, les accords interinstitutionnels, des recherches conjointes et des programmes d'études supérieures, la formation linguistique, les projets de recherche et de coopération internationale, les processus régionaux d'évaluation et d'accréditation de la qualité des universités.

Groupe de finissants du Diplôme en Internationalisation de l’enseignement supérieur, offert par le Colegio de las Américas – COLAM.

En 2011, COLAM a développé le diplôme dans les universités d'Amérique latine pour faire face aux nouveaux défis de la gestion professionnelle internationale. L'expérience acquise a permis de centrer les besoins des équipes à la gestion quotidienne de l'internationalisation et la grande nécessité de partager les approches, les expériences et les bonnes pratiques.

Rappelons que le Congrès des Amériques sur l’éducation internationale est un espace pour échanger sur les défis actuels, stratégies innovations et tendances émergentes de l’internationalisation qui contribuent directement à la qualité de l’enseignement supérieur au niveau national, régional et interaméricaine.  Depuis son lancement en 2010, le CAEI a réussi à établir un partenariat académique entre de nombreuses institutions internationales en développant des réseaux qui relient les Amériques avec des homologues dans le monde entier.  Universidad Nacional Autónoma de México pour sa part célèbre son 80e anniversaire cette année.

Plus de 300 participants à l’Atelier «Développer les compétences internationales : Formation en internationalisation de l’enseignement supérieur».

Photos :  María José Barlassina, Coordinadora Académica, Colegio de las Américas-COLAM

Pour plus d'information sur le CAIE 2013


Missions de l’UQAM au Mexique, février 2013

Sylvain St-Amand, directeur du Service des relations internationales de l’UQAM et Elizabeth Posada, professeure au Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale de l’École des sciences de la gestion (ESG) de l'UQAM se sont rendus au Mexique, du 30 janvier au 2 février 2013, pour développer le programme de MBA pour cadres international (EMBA) délocalisé au Mexique. 

Rappelons que ce EMBA est un programme complet qui s’adresse aux gestionnaires d’expérience désirant acquérir une formation novatrice qui propose d’étudier des cas réels d’entreprise. Ce programme est offert en partenariat avec les meilleures écoles de gestion réparties dans une dizaine de pays, et ce, en français, en anglais et en espagnol.

Les représentants de l’UQAM ont rencontré des représentants universitaires à Saltillo, ville au nord du Mexique.

Route entre Saltillo et San Luis Potosi au Mexique

Ils se sont rendus aussi à San Luis Potosi, pour des rencontres avec des représentants de Universidad Autónoma de San Luis Potosí (UASLP), pour renforcer l’EMBA déjà offert.

À l’occasion de la venue des représentants de l’UQAM, la Faculté d’économie et comptabilité a organisé une réunion à laquelle ont assisté des personnalités des secteurs variés tels que le gouvernement municipal et provincial, les chambres de commerce, diverses grandes industries de la ville et bien sûr, des fonctionnaires de son université.  Cette rencontre a permis de susciter l’intérêt pour le programme EMBA, de faciliter son financement et de recruter des candidats intéressants. Parmi les spécialités envisageables, notons le secteur des mines et de la gestion de projets, compte tenu des développements miniers et des entreprises multinationales.

Rencontre multisectorielle organisée par la Faculté d’économie et comptabilité de Universidad Autónoma de San Luis Potosí (UASLP)

Photos : Sylvain St-Amand