Délégations et missions en Algérie

2014

Nouvelle entente internationale avec l'Université Boumerdès, août 2014

Mme Ouiza Chérifi, rectrice de l'Université de Boumerdès en Algérie et présidente de la Conférence régionale des universités du Centre algérien est venue signer une entente-cadre avec l’UQAM, le 19 août 2014.  Elle est également  responsable de la Chaire UNESCO - Gas Natural d'étude du développement durable à Alger.

L’entente a pour objectif de favoriser la mobilité professorale et des étudiants de 3e cycle entre les deux universités.  L’Université de Boumerdès comprend une Faculté des Sciences, des Sciences de l'Ingénieur;  des Hydrocarbures et de la chimie; un Institut de Génie électrique et électronique, une Faculté de droit, une Faculté des Sciences économiques, commerciales et des sciences de gestion et un Centre des Réseaux et Système d’information.  En 2013-2014, 29 492 étudiants y étaient inscrits.

Mme Ouiza Chérifi, rectrice de l'Université de Boumerdès en Algérie et présidente de la Conférence régionale des universités du Centre algérien et René Côté, vice-recteur à la vie académique de l’UQAM

Photo : Sylvain St-Amand

Rappelons qu’une délégation du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique d’Algérie, dont faisait partie Mme Chérifi, est venue rencontrer le recteur de l’UQAM en décembre 2013 pour l’inviter à prendre part au colloque de Tlemcen sur la coopération universitaire algéro-canadienne et pour renforcer les relations avec les universités algériennes.  Finalement, le directeur du Service des relations internationales s’est rendu en mission en Algérie pour y représenter l'UQAM, au Colloque Canada-Algérie sur l'enseignement supérieur et la recherche scientifique, sous le thème : «Analyse Comparative des Démarches d’Amélioration Continue de la Qualité dans l’Enseignement Supérieur», à l’Université de Tlemcenen, en février 2014 et pour développer de nouveaux partenariats.

L’UQAM a formalisé une entente-cadre avec l’Université de Bourmerdès

Photo : Sylvain St-Amand


Mission de l'UQAM en Algérie en février 2014

Le directeur du Service des relations internationales s’est rendu en mission en Algérie pour y représenter l'UQAM au Colloque Canada-Algérie sur l'enseignement supérieur et la recherche scientifique, du 24 au 27 février 2014 et pour développer de nouveaux partenariats.

2e Colloque International sur l’Assurance Qualité dans l’Enseignement Supérieur sous le thème : «Analyse Comparative des Démarches d’Amélioration Continue de la Qualité dans l’Enseignement Supérieur»

Sous l’égide du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS) et le co-parrainage du Bureau canadien de l’éducation Internationale (BCEI), la Commission Nationale d’Implémentation de l’Assurance Qualité dans l’Enseignement Supérieur (CIAQES) a organisé le 2e Colloque International sur l’Assurance Qualité dans l’Enseignement Supérieur sous le thème : «Analyse Comparative des Démarches d’Amélioration Continue de la Qualité dans l’Enseignement Supérieur», du 25 au 27 février 2014, à l’Université de Tlemcen.

Le directeur du SRI a présenté un commentaire sur les nouveaux développements de collaboration et de partenariat entre établissements.  Il a présidé deux ateliers sur l'assurance qualité et évaluation : expériences d'implémentation.  L'un a porté sur la gouvernance et l’assurance qualité, et l'autre sur la technologie de l'information.

Résultats de la mission

La conférence a permis de discuter avec les recteurs et administrateurs universitaires algériens, de mieux comprendre les enjeux de développement et de partenariat au pays. L’UQAM a eu une bonne visibilité auprès des 300 participants au colloque, venant de plus de 90 établissements universitaires.

Des échanges avec des chefs d’établissement sur des projets de coopération spécifiques pourraient donner lieu dans le court terme à des projets de collaboration scientifique.

Responsables d'universités algériennes

L’Algérie investit massivement dans l’enseignement supérieur et la recherche, elle a créé de nouvelles universités et finance des laboratoires de recherche de pointe. Elle cherche aussi des moyens d’internationaliser la formation de ses étudiants de troisième cycle.  Cependant, les mécanismes actuels de bourses mènent à une « fuite de cerveaux », ce qui nécessite une attention et des dispositions particulières dans l’établissement de projets de mobilité à l’avantage de l’Algérie également.

Spectacle d'un musicologue de l'Université de Tlemcen

Enfin, l’Algérie prépare déjà l’économie post-pétrolière en investissant massivement dans les énergies vertes, et en particulier dans l’énergie photovoltaïque et les éoliennes.

Ce nouvel environnement institutionnel présente pour l’UQAM d’excellentes possibilités de partenariats : à l’Université Boumerdes en environnement; au Centre de développement des énergies renouvelables dans le domaine des piles vertes; à l’École nationale supérieure de biotechnologie en biotechnologie, à l’Université Constantine 1 dans le domaine des  sciences; à l’École Nationale Polytechnique d'Oran dans plusieurs domaines.

Université de Tlemcen

 

Une délégation de recteurs algériens est prévue à l’UQAM en mai, à l’occasion d’une rencontre de l’Agence universitaire de la Francophonie : le directeur de l’École Nationale Polytechnique d'Oran siège sur le conseil scientifique de l’AUF.

Pour consulter l'article «Un nouveau départ dans les relations universitaires algéro-canadiennes?», par Sylvain St-Amand, Blogue du BCEI, 27 février 2014

Pour plus d'information sur cette mission en Algérie

Photos : Sylvain St-Amand 

 


2013

Une délégation d'Algérie à l'UQAM, décembre 2013

L’Université du Québec à Montréal (UQAM) a reçu la visite d’une délégation du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le 20 décembre 2013.

Les personnes ayant participé à la délégation ont été les suivantes :

  • Mme Ouiza Chérifi, rectrice de l'Université de Boumerdès et présidente de la Conférence régionale des universités du Centre Algérien;
  • Mme Nacera Mezache, directrice d’études au Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique;
  • M. Omar Zeggai, chargé des affaires culturelles et universitaires auprès de l’Ambassade d'Algérie à Ottawa.

C’est à cette occasion que la délégation a invité le recteur de l’UQAM Robert Proulx à prendre part au colloque de Tlemcen sur la coopération universitaire algéro-canadienne.

Visite d'une délégation d'Algérie à l'UQAM. De gauche à droite : René Côté, vice-recteur à la vie académique de l'UQAM, Ouiza Chérifi, rectrice de l'Université de Boumerdès, Robert Proulx, recteur de l'UQAM, Omar Zeggai, chargé des affaires culturelles et universitaires auprès de l’Ambassade d'Algérie à Ottawa et Nacera Mezache, directrice au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique
Photo : Sylvain St-Amand

La rencontre avait pour but de voir les possibilités d’élargir les relations de coopération entre l’UQAM et les universités algériennes et de valoriser l’entente signée en avril 2011, entre l’Université « Houari-Boumediene » et l’UQAM, particulièrement dans le domaine des études urbaines et touristiques.