SRI-UQAM : Édition du 16 janvier 2014, no 15, année 2013-2014

Voici le bulletin électronique SRI-UQAM en cours, soit la plus récente édition diffusée en une page.

Colloques, conférences, séminaires
Faculté de communication
Financement
Missions internationales
Programmes du SRI
Colloques, conférences, séminaires
  • Année internationale 2014

    En 2014, les Nations Unies soulignent plusieurs thématiques concernant l'agriculture, les sciences, le développement et la solidarité internationale. En effet, en 2014 seront célébrés : l'Année internationale de l'agriculture familiale; l'Année internationale de la cristallographie; l'Année internationale des petits États insulaires en développement; l'Année internationale de la solidarité avec le peuple palestinien.

    Année internationale de l'agriculture familiale

    L’Année internationale de l’agriculture familiale 2014 (AIAF) vise à rehausser l’image de l’agriculture familiale et de la petite agriculture en focalisant l’attention du monde entier sur leur contribution significative à l'éradication de la faim et de la pauvreté, à l’amélioration de la sécurité alimentaire, de la nutrition et des moyens d’existence, à la gestion des ressources naturelles, à la protection de l’environnement et au développement durable, en particulier dans les zones rurales.

    Pour plus d'information

    Année internationale de la cristallographie

    L’année 2014 marquera le centenaire de la cristallographie moderne et de son identification comme l’instrument le plus puissant d’étude de la structure de la matière. Également, 2014 sera l’occasion de promouvoir la collaboration internationale dans le cadre du soixante-cinquième anniversaire de la création de l’Union internationale de cristallographie. Notons que vingt-trois prix Nobel ont été décernés dans ce domaine.

    Pour plus d'information

    Année internationale des petits États insulaires en développement

    L'Année internationale des petits États insulaires en développement est proclamée pour encourager la prise de mesures à tous les niveaux, notamment dans le cadre d’une coopération internationale, régionale ou sous-régionale, selon qu’il conviendra, en vue d’assurer le développement durable des petits États insulaires en développement. Les Nations Unies se réfèrent pour le faire à la Déclaration de la Barbade et à la programmation d'action pour le développement durable des petits États insulaires en développement, la déclaration de Maurice et la Stratégie de Maurice.

    Pour plus d'information

    Année internationale de la solidarité avec le peuple palestinien

    Les Nations Unies invitent tous les gouvernements et toutes les organisations à apporter leur concours au Comité pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien, dans l’exécution de ses tâches, et réitèrent encore leur appel à tous les États, ainsi qu’aux institutions spécialisées et aux organismes des Nations Unies, pour qu’ils continuent de soutenir le peuple palestinien et de l’aider à exercer rapidement son droit à l’autodétermination. Elles proclament 2014 Année internationale de la solidarité avec le peuple palestinien.  Des activités sont à prévoir pendant l’année pour souligner cette solidarité.

    Pour plus d'information

    Pour plus d'information sur les années internationales

  • Conférence : «Qu'adviendra-t-il de l'Afghanistan au-delà de 2014?»

    La Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiquesde l'UQAM annonce la tenue de la conférence « Qu'adviendra-t-il de l'Afghanistan au-delà de 2014?».

    La conférence aura lieu le jeudi 30 janvier, à 18h30, à la Salle des boiseries, local J-2805, Pavillon Judith-Jasmin, 405 rue Sainte-Catherine Est, Métro Berri-UQAM (Niveau métro), 405 rue Sainte-Catherine Est, Métro Berri-UQAM (Niveau métro).

    Pour répondre à la question, trois sujets seront particulièrement à prendre en considération :

    1. La sécurité du pays : Les Forces de sécurité nationales afghanes, qui ont atteint le nombre de 352 000 effectifs, seront-elles capables d'assumer l'entière responsabilité de la sécurité de l'Afghanistan au-delà de 2014? Est-ce que les États-Unis laisseront des troupes sur le terrain ou décideront-ils de tout retirer après 2014?
    2. Les pourparlers avec les talibans : Où en sont rendus les pourparlers avec les talibans, dans leur bureau politique au Qatar? Quelles seraient les conditions préalables pour assurer le succès des négociations de paix?
    3. Les élections présidentielles de 2014 : Les élections présidentielles auront-elles lieu, tel que prévu, en 2014? Karzaï s'ingérera-t-il pour contrôler le processus électoral?

    Le président de séance sera Julien Tourreille, directeur adjoint et chercheur en résidence, Observatoire sur les États-Unis, Chaire Raoul-Dandurand. Les personnes suivantes présentent des communications :

    • Colonel Roch Pelletier, ancien commandant adjoint de la Contribution canadienne à la mission de formation en Afghanistan (CCMF-A)
    • Alec Castonguay, chef du bureau politique au magazine L'Actualité. Parution d'un article spécial dans l'Actualité, dédié à l'Afghanistan en août 2013.
    • Caroline Leprince, chercheure en résidence à l'Observatoire sur les missions de paix et opérations humanitaires (expertise sur la mission canadienne en Afghanistan)
    • Yann-Cédric Quero, PNUD Afghanistan 2012-2013, 12 ans d'expérience internationale dans le renforcement des capacités policières (Haïti, Afghanistan, Népal)

    L'inscription gratuite est obligatoire.

    Pour plus d'information et pour s'inscrire

     

Faculté de communication
  • Activités et programmes à l’UQAM pour des séjours d’études et de travail en Allemagne

    Britta Starcke, maître de langue en allemand et directrice du regroupement Langues et cultures étrangères à l’École de langues de l’UQAM, nous informe de plusieurs activités en allemand et en Allemagne qui peuvent intéresser les étudiants de différents programmes de l’UQAM et de différentes universités.

    Soirée d'information sur les programmes d'échanges et d'études, de bourses et de stages en Allemagne

    Rencontres d’information

    Depuis 2007, autour de la mi-session d’automne, Britta Starcke et Sebastian Döderlein de l’École de langues de l’UQAM organisent des rencontres d’information annuelles sur des activités et des programmes entre le Québec et l’Allemagne. 

    Dernièrement, le 29 octobre dernier, se tenait la plus récente version de la  Soirée d'information sur les programmes d'échanges et d'études, de bourses et de stages en Allemagne qui a fait salle comble. Six activités principales ont été sélectionnées et ont été présentées à une soixantaine d’étudiants intéressés à l’Allemagne.

    Britta Starcke et Sebastian Döderlein ont organisé cette soirée d’information en collaboration avec le Service des relations internationales de l’UQAM et le Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport. La soirée s’adressait à tous les étudiants intéressés par un séjour d'études, de bourses, de stage ou de travail en Allemagne, quel que soit leur programme d’études à l’UQAM et leur établissement universitaire d’attache.

    L’objectif  de ces rencontres est d’informer les étudiants et de promouvoir principalement les six activités suivantes :

    • Le programme d’assistants de langue française en Allemagne (Kerstin Winkler, MELS et Jean-Philippe Papineau, assistant de langue)
    • L’École d’été à Berlin, les liens UQAM – Allemagne (Marie-Ève Ducharme, Service des relations internationales de l’UQAM et Sebastian Döderlein)
    • La bourse à la mobilité du ministère de l'Enseignement supérieur, de la recherche, de la science et de la technologie (MESRST), les ententes bilatérales et internationales (Marie-Ève Ducharme, Service des relations internationales de l’UQAM)
    • Bourses et stages du DAAD – Office allemand d’échanges universitaires (Britta Starcke) et Cours d’été du DAAD (Meghan Delisle)
    • Le «Werkstudentenprogramm» (Sebastian Döderlein)
    • «SWAP» (Sebastian Döderlein)

    Les activités présentées permettent aux étudiants d’acquérir une expérience en Allemagne, d’une durée différente selon l’activité, que ce soit pour un mois ou pour un an, trois mois ou huit mois. Ces activités sont très diverses : Travail, études, écoles d’été à Berlin.  Elles répondent à des besoins différents et à la demande des étudiants.

    Ces activités permettent aux étudiants d’enrichir leur CV, en plus de leur permettre de vivre une expérience unique au plan personnel.  Ils ont l’occasion de s’intégrer à la société allemande, de parler la langue, et par exemple d’intégrer un établissement d’enseignement, ou d’autres types d’emploi, d’échanger avec un professeur de langue, des collègues d’études et de travail et de vivre un échange interculturel.  Les  étudiants assistants de langue apprennent à collaborer avec le professeur qui enseigne leur langue maternelle québécoise, redécouvrent des aspects de leur identité par la même occasion et transmettent leur bagage culturel.

    Assistant de langue du Québec en Allemagne

    Assistant de langue en Allemagne, Francis Mc Nicoll, étudiant de l’UQAM

    Le Programme d’assistance de langue du Québec en Allemagne a été présenté par la responsable du MELS, qui fait le lien entre les ministères de l’Éducation du Québec et de l’Allemagne.  Elle a présenté les conditions d’admission, les tâches, la rémunération et la durée de ce programme.

    Les étudiants qui postulent proviennent pour la plupart du programme en allemand de l’UQAM ou y ont au moins suivi 3 à 4 cours d’allemand avant leur départ pour l’Allemagne.  Il est important et avantageux pour l’étudiant de suivre le certificat en allemand pour être bien muni pour accomplir les tâches des programmes d’assistants de langue.

    Le programme s’échelonne sur huit mois (fin septembre à la mi-mai), mais les assistants québécois obtiennent un visa de travail valide d’un an.  Les assistants travaillent dans des établissements équivalents au primaire, au secondaire et au cégep.  Ils assistent le professeur de français langue étrangère sur place et sont encadrés par le professeur.

     

    En haut : Audrey Therrien, avec une classe de primaire qui apprend le français comme langue étrangère

    Madame Starcke mentionne que plusieurs programmes ont été populaires par le passé, et elle constate que depuis quelques années ce programme d’assistants de langue est le plus populaire.  Depuis cinq ans, au Québec, l’UQAM est l’université qui envoie le plus grand nombre d’assistants de langue en Allemagne.  Depuis 2007, entre 7 et 12 étudiants uqamiens sont sélectionnés par année, pour devenir assistants de langue du Québec en Allemagne.

    Participer à une école d’été de l’UQAM

    Le groupe de l'École d'été de l'UQAM à Berlin en sociologie en 2011.  Photo : Britta Starcke

    L’école d’été à Berlin, filière sciences humaines et communication est organisée par le Service des relations internationales de l’UQAM en collaboration avec les Facultés de sciences humaines et de communication et de l’UQAM. Cette école d’été se tient depuis 2002 et la dernière édition, qui a eu lieu en 2011, offrait les cours de Britta Starcke et Frédérick Guillaume Dufour, professeur au département de sociologie de l’UQAM.  Vingt-sept étudiants étaient inscrits aux deux cours offerts : en juin, un cours sur langue et culture allemandes et en juillet un cours d’initiation à la sociologie allemande des 19e et 20e siècles.  Les étudiants provenaient principalement du Baccalauréat en sociologie de l’UQAM, et du certificat en allemand, et de l’Université Concordia et de l’Université de Montréal (l’école est, en effet, ouverte à toutes les universités).  C’est une occasion unique de vivre une première expérience à Berlin, tout en étant encadrés par deux professeurs pendant deux mois.  Les cours ont eu lieu du lundi au jeudi matin et en après-midi, des excursions et des activités pédagogiques étaient programmées en lien avec la matière enseignée le matin.  Les fins de semaine libres permettent de découvrir le pays, d’autres villes et d’autre pays.
    Notons que les cours offerts en sciences humaines (histoire) et communication à l’École d’été  2014 en juin et en juillet 2014 sont les suivants :

    Le groupe de l'École d'été de l'UQAM à Berlin en sociologie en 2011.  Photo : Britta Starcke

    Pierrick Malissard est responsable des Écoles d’été au Service des relations internationales de l’UQAM et d’autres écoles d’été sont ouvertes : en Allemagne et République Tchèque, pour la filière Design, en Grèce et en Italie.

    Pour plus d’information sur les cours de l’UQAM à l’étranger

    Le format de deux cours pendant deux mois permet de répondre l’un des critères minimums pour être admissible à la bourse du MESRST.

    Choisir d’étudier en Allemagne

    Marie-Ève Ducharme, conseillère à la mobilité étudiante au Service des relations internationales de l’UQAM a présenté les possibilités de la bourse à la mobilité et du programme d’échanges, les ententes bilatérales de l’UQAM, les ententes CREPUQ également.

    Les critères d’admissibilité à la bourse ont été présentés, et se résument ainsi concernant les échanges bilatéraux : une session ou deux dans une université partenaire; frais de scolarité de l’UQAM et non en Allemagne; cours reconnus dans le programme de l’UQAM; séance d’information obligatoire.

    Les partenaires ayant des ententes internationales bilatérales avec l’UQAM sont les suivants :

    • Universität Bayreuth
    • Université Technique du Brandebourg (BTU Cottbus)
    • Humboldt Universität zu Berlin
    • Universität des Saarlandes / Université de la Sarre
    • Université des sciences appliquées et des arts de Hanovre (Hochschule Hannover)
    • Universität Mannheim
    • Universität Konstanz

    Les partenaires CREPUQ sont les suivants :

    • Albert-Ludwigs-Universität Freiburg
    • Friedrich-Alexander Universität Erlangen-Nurnberg
    • Goethe University Frankfurt am Main
    • Ludwig Maximilians Universität  Munchen
    • Technische Universität  Munchen
    • Universität des Saarlandes
    • Universität Koblenz-Landau
    • Universität Osnabruck

    La bourse à la mobilité pour de courts séjours à l’extérieur du Québec est établie selon la destination, et a un maximum de deux bourses de 4 000 $ par grade d'études. Tout étudiant participant à l’une des activités suivantes peut bénéficier de cette bourse : programme d’échange étudiant; école d’été de l’UQAM; stage pratique ou de recherche; démarche personnelle (transfert de crédits hors Québec). Pour plus d'information concernant les critères d'admissibilité

    Notons que la prochaine date limite pour déposer une demande pour l’année académique 2014-2015 est le 5 février 2014. 

    Plusieurs étudiants de deuxième cycle qui envisagent des études en Allemagne se sont montrés très intéressés.

    Activités de l’Office allemand d’échanges universitaires

    Le DAAD (Deutscher Akademischer Austausch Dienst) est une organisation de droit privé, autoréglementée et financée par l'État allemand, dont les membres sont des établissements d’enseignement supérieur allemands.

    Afin de favoriser les échanges universitaires internationaux d'étudiants diplômés, le DAAD offre six bourses aux étudiantes et étudiants du Québec qui ont complété un baccalauréat et qui souhaitent faire des études ou de la recherche dans un établissement d'enseignement universitaire allemand.  Le DAAD regroupe plus de 360 établissements d’enseignement supérieur allemands.  Le MESRST fait la promotion de ses programmes de bourse des gouvernements étrangers.

    Le DAAD promeut des activités académiques pour les étudiants allemands qui veulent aller à l’étranger et reçoit des étudiants étrangers.  Des bourses d’études sont offertes à des étudiants de premier, deuxième et troisième cycle.

    Lors de la soirée d’information, Britta Starcke a présenté plusieurs programmes de bourses et d’études du DAAD. Meghan Delisle a partagé avec ses pairs ses expériences qu’elle a vécues durant le cours d’allemand intensif d’été du DAAD à Berlin en 2013.

    Les étudiants de l’UQAM choisissent les cours d’été du DAAD afin de vivre une expérience authentique en Allemagne et d’approfondir leurs compétences linguistiques en allemand.  Ces cours d’été offerts dans les universités allemandes durant l’été sont intensifs, en allemand et durent généralement quatre semaines.  Ce sont surtout des étudiants inscrits dans les  programmes d’allemand à l’École de langues de l’UQAM.  Les étudiants choisissent la ville, l’université et l’inscription est très facile.  Les étudiants habitent avec des colocataires allemands dans des appartements, en résidence universitaire et dans des familles d’accueil.  Ils suivent des cours en avant-midi et en après-midi à l’université. Ces cours sont reconnus dans le certificat d’allemand à leur retour à l’UQAM et s’inscrivent parfaitement dans leur cheminement académique.

    Pour plus d’information

    Pour travailler en Allemagne

    Les programmes  «Werkstudentenprogramm» et  «SWAP» ont été présentés par Sebastian Döderlein. 

    Le «Werkstudentenprogramm» (WSP – Work Student Program) est offert par l’Université de York en collaboration avec l’association des professeurs d’allemand des universités canadiennes. Il offre un séjour en Allemagne de trois mois.  En général, les participants travaillent deux mois, soit dans des activités d’animation pour enfants ou dans le domaine de la restauration. Et le dernier mois leur permet de voyager.  C’est un programme qui s’adresse aux étudiants qui désirent travailler et ils peuvent vivre une expérience de travail pendant l’été.

    Par le passé, une seule étudiante de l’UQAM a participé à ce projet et elle était inscrite au programme d’allemand.

    Le programme SWAP  - Student Work Abroad Program est un programme qui est promu au Québec par l’Agence de voyage Campus.  Ce programme permet aux étudiants de séjourner pendant un an maximum avec visa de travail. Ce programme offre une initiation au séjour au début du séjour pendant 4 jours pour les participants qui le désirent.  Ils doivent faire leur démarche eux-mêmes et donc doivent avoir une bonne connaissance de la langue et être autonome.

    Deux étudiants UQAM ont fait l’expérience.

    Nouveau cours préparatoire pour l’Allemagne à l’UQAM

    Les programmes d’allemand de l’École de langues ont connu une restructuration entrée en vigueur depuis l’automne 2013 et depuis, un nouveau cours est donné pour répondre aux besoins actuels des étudiants : Préparation à un séjour académique ou professionnel en Allemagne (A2.2)

    Le bagage linguistique de l’École de langues est incontournable avant de partir pour une activité en Allemagne.  Ce cours est de niveau intermédiaire II et permet de faire un choix parmi plusieurs programmes proposés et de formuler des lettres de présentation et motivation pour être acceptés.  Les étudiants apprennent à remplir des formulaires en allemand, à rédiger des correspondances en allemand pour demander des informations supplémentaires, courriel, lettre et par téléphone.  Ils rédigent leur CV. Deuxième étape, ils se préparent pour une entrevue de sélection et troisième étape, s’ils sont acceptés dans un programme, le cours les prépare à s’intégrer à la société allemande : administration, banque, contacts avec des employeurs, assurance, recherches d’appartement.   

    Pour plus d’information

Financement

Missions internationales
  • Délégation d’Algérie à l’UQAM

    L’Université du Québec à Montréal (UQAM) a reçu la visite d’une délégation du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le 20 décembre 2013.

    Les personnes ayant participé à la délégation ont été les suivantes :

    • Mme Ouiza Chérifi, rectrice de l'Université de Boumerdès et présidente de la Conférence régionale des universités du Centre Algérien;
    • Mme Nacera Mezache, directrice d’études au Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique;
    • M. Omar Zeggai, chargé des affaires culturelles et universitaires auprès de l’Ambassade d'Algérie à Ottawa.

    C’est à cette occasion que la délégation a invité le recteur de l’UQAM Robert Proulx à prendre part au colloque de Tlemcen sur la coopération universitaire algéro-canadienne.

    Visite d'une délégation d'Algérie à l'UQAM. De gauche à droite : René Côté, vice-recteur à la vie académique de l'UQAM, Ouiza Chérifi, rectrice de l'Université de Boumerdès, Robert Proulx, recteur de l'UQAM, Omar Zeggai, chargé des affaires culturelles et universitaires auprès de l’Ambassade d'Algérie à Ottawa et Nacera Mezache, directrice au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique
    Photo : Sylvain St-Amand

    La rencontre avait pour but de voir les possibilités d’élargir les relations de coopération entre l’UQAM et les universités algériennes et de valoriser l’entente signée en avril 2011, entre l’Université « Houari-Boumediene » et l’UQAM, particulièrement dans le domaine des études urbaines et touristiques.

    Pour plus d’information sur les missions et délégations d’Algérie

  • Mission de l'UQAM au Japon en 2014

    Une délégation de l'UQAM participera à la mission dirigée par le ministre des Relations internationales du Québec Jean-François Lisée, du 19 au 23 janvier, au Japon.  Ils prendront part à des activités organisées par la Délégation générale du Québec à Tokyo et visiteront plusieurs partenaires universitaires au Japon. Jean-Pierre Beaud, Doyen de la Faculté de science politique et de droit et Sylvain St-Amand, directeur du Service des relations internationales de l'UQAM se rendront à Tokyo du 17 au 22 janvier et à Kyoto le 23 janvier.

    Cette mission a pour but de renforcer les liens avec des partenaires universitaires en provenance du Japon; d'accroître la diversité de ses échanges avec d'autres institutions, les échanges d'étudiants, et de promouvoir sa capacité de recherche en science politique et en droit, en études en muséologie, en études québécoises et littéraires, en didactique des langues, en études urbaines et en technologies de l’information.

    Plusieurs professeurs de l'UQAM sont impliqués dans des projets de coopération et de collaboration concernant le Japon et contribuent à cette mission.

    Le doyen de la Faculté de science politique et de droit présentera une communication (résumé) au National Graduate Institute for Policy Studies (GRIPS).

    Notons que l'UQAM contribue au développement d'un réseau avec des partenaires de partout dans le monde, de professeurs enseignant le français comme langue étrangère. Des rencontres sont prévues avec l'Association japonaise des études québécoises (français, japonais).

    De nouveaux développements sont à prévoir concernant la muséologie, domaine où l'UQAM détient une forte expertise, avec des programmes d'études et cinq centres de recherche interdisciplinaires dynamiques spécialisés en muséologie, comptant sur la collaboration d'experts de toute l'université et au-delà.

    L'École de langues de la Faculté de communication de l'UQAM offre un programme en langue japonaise, y compris plusieurs cours axés sur la langue, la culture, la communication orale, le cinéma et la littérature du Japon.

    Pour plus d'information UQAM-Japon

    Pour plus d'information sur les missions et délégations au Japon

Programmes du SRI
  • Les écoles d’été de l’UQAM en Europe

    Groupe de l’École d’été de l’UQAM en Grèce en 2013.  Photo : Gilles Coutlée, professeur à l’École des médias de l’UQAM

    Les « écoles d’été » de l’UQAM

    L’UQAM organise chaque année, depuis 2002, des cours dans plusieurs pays d’Europe. Assurés par des professeurs de l’UQAM, ces cours in situ permettent de découvrir plusieurs grandes villes européennes en Grèce, en Allemagne et en Italie. Offerts en sciences humaines, en arts ou en communication, ces cours s’intègrent dans la plupart des parcours académiques.

    Ces cours peuvent s’intégrer dans la plupart des cursus comme cours réguliers ou libres et s’adressent à tous les étudiants de l’UQAM ou d’autres universités.

    La prochaine date limite pour présenter une demande avec bourse est le 5 février 2013.

    L’école d’été en Grèce

    Molivos. Photo Jean-François Renaud, professeur à l’École des médias de l’UQAM

    Depuis 2005, l'École d'été en Grèce ouvre les portes de l'un des plus anciens villages de l'île de Lesbos, dans la mer Égée. Des cours en communication, cinéma et sciences humaines permettent de découvrir la vie dans une île grecque, dans le village Molyvos. En plus du séjour en Grèce, le cours d'histoire inclut une excursion de quatre jours en Turquie. 

    Cours offerts à la neuvième édition de l’École d’été en Grèce :

    FCE4001 - Regards sur la Grèce contemporaine : atelier de production en photographie et en technologies numériques (3 crédits)

    Description
    Cours offert dans le cadre de l'École d'été de l'UQAM à Molyvos (Grèce). Atelier de production sur le thème de la Grèce contemporaine, combinant formation pratique en photographie et appropriation créative des technologies. L'atelier vise à développer deux compétences : savoir faire des photographies respectant les dynamiques expressives et communicationnelles recherchées (prise de vue, traitement des images, traitement du sujet) et tirer profit des technologies actuelles. Ces dernières seront utilisées tant pour soutenir la démarche de production que pour expérimenter avec de nouveaux moyens de diffusion (Internet, projection multimédia). Enfin, ce cours amènera l'étudiant à réfléchir au type de regard que pose le photographe lorsqu'il se trouve plongé dans une culture étrangère. Les travaux de l'atelier feront d'ailleurs l'objet d'une installation thématique, exposition à laquelle seront conviés les insulaires.

    Professeur : Gilles Coutlée, École des médias, UQAM

    Groupe de l’école d’été en Grèce en 2010, lors de l’excursion en Turquie, à Assos. Photo Gilles Coutlée

    DES32AL - Carnet de voyage en Méditerranée : regard sur la Grèce et la Turquie (3 crédits)

    « Ce que je n'ai pas dessiné, je ne l'ai point vu » Goethe

    Description
    Le carnet d'esquisses s'inscrit dans la longue tradition de peintres, d'écrivains, d'architectes, de naturalistes qui traversent leur vie un carnet à la main. Des plus grands, Delacroix, Victor Hugo, Le Corbusier, à d'autres moins connus, ils ont choisi le dessin comme moyen de percevoir, de transcrire, de mémoriser et d'intérioriser leurs expériences sur les pages d'un carnet. Nous étudierons les différents genres et les procédés de réalisation. Prenant l'île de Lesbos comme port d'attache nous exercerons le regard et ferons l'expérience du dessin sur le vif. Nos déplacements nous emmèneront dans les hauts lieux de l'antiquité, à la croisée de la culture occidentale et orientale, à la découverte du monde d'hier et d'aujourd'hui.

    Professeure : Michèle Lemieux, École de design, UQAM

    Grèce, port de Molivos au coucher de soleil. Photo Gilles Coutlée

    L’École d’été à Berlin

    L’École d’été à Berlin est offerte en design de l’environnement, en sciences humaines, et en communication.

    Groupe de l’École d’été de Berlin en 2011

    Cours en design de l’environnement :

    DEB1000 - Berlin, architecture et histoire (3 crédits - 1er juin au 30 juin 2014)

    Description
    Introduction historique aux prémisses de la modernité architecturale de Berlin, de la fin du XVIIIe jusqu'en 1930. Ce cours trace l'histoire de la ville de Berlin, à travers son architecture, de la naissance de la Doppelstadt (Ville jumelle) jusqu'au moment de la fermeture de l'école du Bauhaus. La figure emblématique de Karl Friedrich Schinkel, le père de l'architecture moderne en Allemagne, de la deuxième moitié du XIXe siècle, représente le noyau du cours, établissant le lien avec l'éclosion du début du XXe siècle.

    Professeure : Birgit Schlieps, École de Design, UQAM

    DES4517 - Design international : voyage d'étude (3 crédits - 1er juillet au 31 juillet 2014) NB: sauf exception, ce cours est réservé aux étudiants en design)

    Description
    Étude des tendances actuelles en design de l'environnement par un voyage et un atelier intensif de production à l'étranger. Cette activité vise à introduire l'étudiant à la démarche du projet telle que pratiquée par des praticiens de renommée; elle vise aussi à permettre à l'étudiant de se familiariser avec la pratique du design au plan international. La formule intensive de l'activité favorise la prise de décision et la hiérarchisation rapide des critères informateurs des projets.

    Professeure : Carole Lévesque, École de Design, UQAM

     

    Cours offerts en sciences humaines et communication

    Groupe de l’École d’été à Berlin en 2011 en sciences humaines. Photo : Britta Starcke, maître de langue, École de langues de l’UQAM

    ALB1031  - Initiation à la langue et à la culture allemandes (3 crédits - juin 2014)

    Description
    Ce cours offre une introduction générale à la langue et à la culture allemandes contemporaines et explore les enjeux socioéconomiques, culturels et linguistiques qui animent la société allemande.

    Lieu idéal pour suivre les traces de l'histoire allemande, Berlin servira de toile de fond à plusieurs thèmes abordés.  Le cours aura lieu dans les locaux de l'Université Humboldt au coeur de Berlin et sera enseigné en français. À partir d'excursions et de visites guidées, de lectures, de visionnements de documents, de présentations et de discussion proposés au cours, l'étudiant est invité à découvrir les particularités de l'Allemagne afin de mieux comprendre, d'analyser, d'évaluer et d'apprécier les diverses caractéristiques de la société allemande.

    Professeur : Sebastian Döderlein, École de langues, UQAM

    HIB1100 - Berlin au XXe siècle (3 crédits - juillet 2014)

    Description
    L'objectif du cours est de découvrir l'histoire de la ville et traverser le vingtième siècle en utilisant la capitale de l'Allemagne réunifiée comme microcosme des changements et bouleversements politiques, sociaux et culturels.

    Professeur : Anthony Steinhoff, Département d'histoire, UQAM

    L’École d’été en Italie

    Groupe de l’École d’été en Italie, 2005

    Le «voyage en Italie» reste une référence dans l’imaginaire occidental : à la fois initiatique et pédagogique, il a longtemps constitué le parachèvement de l’éducation des anciennes élites européennes. L’École d’été en Italie vous permettra d’étudier deux mois à Rome et en Toscane.

    HIMXXXX - Activité sur le terrain : Rome et le Moyen Âge italien (3 crédits - 1er mai au 30 juin 2014)

    Description
    Ce cours a pour objectif de faire connaître les caractères spécifiques du Moyen Âge italien avec une insistance particulière sur le développement politique, économique et social, mais surtout culturel et religieux de la ville de Rome et de l'État pontifical. De manière générale, on traitera successivement des caractéristiques institutionnelles (la commune et l'État monarchique), démographiques (relations ville-campagne, structures familiales en particulier), économiques et sociales (notamment le rôle du grand commerce et de la banque) et on insistera sur les individus, les milieux culturels et les œuvres qui constituent le foyer dans lequel se développera la première Renaissance.

    HIMXXXX - Activité sur le terrain : Florence et la Renaissance (3 crédits - 1er mai au 30 juin 2014)

    Description
    Ce cours a pour objectif de familiariser les étudiants avec les principaux évènements, courants de pensée, mouvements sociaux et personnages majeurs, de Pétrarque à Galilée, qui ont forgé l'histoire de l'Italie du XIVe au milieu du XVIIe siècle. Ce cours abordera principalement Florence et la Toscane dans leurs dimensions plurielles, c'est-à-dire politiques, sociales, économiques, religieuses, culturelles, intellectuelles, esthétiques.

    Information

    Pour obtenir plus d'information, communiquez avec le responsable :
    Pierrick Malissard
    Responsable des relations avec l'Europe
    malissard.pierrick@uqam.ca
    (514) 987-3000, poste 7663

    Vous pouvez consulter le site «Cours de l’UQAM à l’étranger»

    Sites des travaux étudiants :