10e Atelier «Ecominga Amazónica»

L’équipe UQAM du projet Ecominga Amazónica nous informe de sa participation au 10e Atelier.

Du 5 au 11 novembre 2011 s’est déroulé le 10e Atelier international de recherche et de formation Ecominga Amazónica à Rurrenabaque, Bolivie. Coorganisé par la Universidad Autónoma del Beni José Ballivián (UABJB) et l’UQAM, l’événement a regroupé 31 collaborateurs actifs au sein du projet de coopération internationale « Écodéveloppement communautaire et santé environnementale en Bolivie » - Ecominga Amazónica. Le projet, financé par l’ACDI, a pour but de contribuer à l’écodéveloppement des communautés de l’Amazonie bolivienne, notamment via la promotion de la santé environnementale, en portant une attention particulière à l’eau et à l’alimentation. Écominga mobilise des équipes de professeurs, administrateurs et étudiants de quatre universités partenaires, soit l’UQAM, la UABJB, la Universidad Amazónica de Pando (UAP) et la Universidad Autónoma Gabriel René Moreno (UAGRM).  

La bannière de promotion de l’atelier, suspendue au-dessus d’une rue du centre de Rurrenabaque.


Dans le cadre d’une recherche collaborative, ces équipes ont mis sur pied un programme de formation destiné aux leaders communautaires des milieux ruraux et périurbains, en privilégiant la participation des femmes et des autochtones. Cette formation est associée au développement de projets communautaires à caractère socio-écologique. Le 10e Atelier visait notamment à faire le point sur les activités de formation des deux premières cohortes d’étudiants-leaders et à partager différentes stratégies d’institutionnalisation du programme dans les trois universités boliviennes. On y a constaté de belles avancées dans la mise en œuvre de projets d’écodéveloppement au sein des communautés impliquées et dans le perfectionnement du matériel pédagogique pour la formation des leaders. Le volet des technologies appropriées à l’écodéveloppement en milieu rural amazonien, porté par Juan Pablo Sanzetenea et Angel Montalvo (UAGRM),a suscité une attention particulière.

Juan Pablo Sanzetenea et Angel Montalvo présentent leurs plus récents travaux (volet Technologies appropriées).


Sept personnes, dont trois professeures, une chercheure et des étudiantes de l’UQAM étaient présentes à Rurrenabaque. Lucie Sauvé, professeure au Département de didactique et responsable du Groupe de recherche ERE-UQAM, est la directrice internationale du projet. Isabel Orellana, également professeure au Département de didactique, coordonne le comité académique Ecominga. À elles deux, elles encadrent 12 des partenaires boliviens dans la réalisation de maîtrises et de doctorats à l’UQAM (activités in situ et à distance). Wanda Smoragiewicz (professeure au Département de biologie), Frida Villarreal (agente de gestion du projet), Marie Saint-Arnaud (chercheure associée au Groupe de recherche ERE-UQAM), Laurence Brière (étudiante au doctorat en sciences de l’environnement) et Mélanie Bélanger (étudiante à la maîtrise en sciences de l’environnement) ont également participé aux travaux de l’atelier. Robert Hausler, professeur à l’École de technologie supérieure et spécialiste des technologies de traitement de l’eau, s’est joint à l’équipe UQAM pour ce 10e Atelier.

 

Visite d’une entreprise familiale de production écologique de canne à sucre.


Photos : Ecominga

Pour plus de renseignements sur le projet Ecominga Amazónica

Pour plus d'information concernant les projets de recherche et de coopération de l'UQAM en Amérique du Sud

Date de publication : 01 décembre 2011

Retour vers le bulletin de cette nouvelle